Bretagne : Guelt teste une ligne d'emballage de l'Usine agro du futur

 |   |  265  mots
Filets de poulet ou viande de bœuf : la machine contrôle, enveloppe, pèse, emballe, mais aussi détecte et écarte tout produit ou emballage défaillant.
Filets de poulet ou viande de bœuf : la machine contrôle, enveloppe, pèse, emballe, mais aussi détecte et écarte tout produit ou emballage défaillant. (Crédits : DR)
Bretagne Développement Innovation et le pôle de compétitivité Valorial ont présenté fin février une ligne de production nouvelle génération chez Guelt, à Quimperlé.

Une ligne d'emballage de produits alimentaires qui peut s'adapter en temps réel à un changement de format demandé par une enseigne ou un industriel : l'usine agro du futur sera agile et connectée. C'est ce qui ressort de la présentation d'une ligne de production nouvelle génération, la semaine dernière chez l'équipementier Guelt, à Quimperlé, où elle était mise à l'essai.

Semi-automatisée et longue de quinze mètres, cette ligne d'operculage de produits alimentaires a été composée grâce à la collaboration de 13 équipementiers bretons, réunis à l'invitation du pôle de compétitivité Valorial et de Bretagne Développement Innovation. Modulaire et intégrant différentes briques de technologies numériques, elle s'adapte quasi instantanément à tout type de commande spécifique.

Filets de poulet ou viande de bœuf : la machine contrôle, enveloppe, pèse, emballe, mais aussi détecte et écarte tout produit ou emballage défaillant. Sur une ligne classique, la reconfiguration de l'outil nécessite une demi-journée, tandis qu'avec ce démonstrateur, la tâche prend 15 minutes.

La ligne est aussi connectée aux opérateurs

Aussi, pour éviter les troubles musculo-squelettiques, des capteurs intégrés aux...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2019 à 14:24 :
Alors que nous devrions imposer moins d'emballage on voit bien que les machines outils du future ne le prévoient absolument pas hein... Je m'attendais vraiment à un tout autre article. Je suppose que vous auriez parlé au début pour allécher le lecteur sinon, de la moindre innovation dans l'air du temps.

Désespérant quand même un peu non ?

Mais bon c'est l'agro-industrie aussi.
a écrit le 14/03/2019 à 13:24 :
L'argent, le nerf de la guerre, est désormais (et définitivement?) aux mains de l'état et des collectivités ce qui prouve si besoin en était que le système français est devenu collectiviste

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :