Chantier Bretagne Sud : des catamarans qui voguent à l'hydrogène vert

 |  | 947 mots
Lecture 5 min.
L'Archinaute, un des deux navires construits par Chantier Bretagne Sud dotés d'une motorisation hydrogène
L'Archinaute, un des deux navires construits par Chantier Bretagne Sud dotés d'une motorisation hydrogène (Crédits : Chantier Bretagne Sud)
Le Chantier Bretagne Sud de Belz construit deux premiers catamarans à propulsion électrique qui seront dotés d’une motorisation hydrogène. C’est un des projets phares menés sur l’hydrogène vert par les acteurs bretons. La Région Bretagne souhaite devenir leader sur ce marché et a profité de l’inauguration du premier navire livrable en fin d’année pour dévoiler sa feuille de route à horizon 2030. Un appel à projets pour des boucles territoriales sera lancé chaque année jusqu’en 2023.

C'est à la demande de deux clients que le Chantier Bretagne Sud, engagé dans la construction et la réparation navale, s'est lancé dans la conception de deux catamarans de 12 mètres à propulsion qui recevront une motorisation à hydrogène. Pour Avel Marine Concept (transport de passagers), la PME de la ria d'Etel et filiale depuis 2019 du groupe Acti spécialisé en chaudronnerie, tuyauterie et mécanique dans les secteurs naval et industriel, construit l'Archinaute. Ce catamaran conçu pour une navigation autonome zéro émission produira son électricité grâce à une éolienne en carbone de 5 mètres de diamètre. Il sera mis à l'eau à la fin de l'année. Le deuxième catamaran sera livré en 2021 au Yacht Club de Monaco et servira à des missions d'exploration des baleines et au comité de courses pour les JO de 2024.

« Chantier Bretagne Sud conçoit des navires innovants à coque aluminium capable de recevoir une motorisation électrique pour des clients privés et de la sécurité maritime civile et militaire, et à 75 % français. Soit la batterie est rechargeable à quai soit elle fonctionne avec une pile à combustible hydrogène. La mobilité décarbonée marque un changement de modèle. Nous...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/11/2020 à 3:00 :
Archinaute, quel drole de patronyme !
Vu la maquette, je serais surpris de sa tenue au vent par force 8 voire davantage.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :