Rennes déploie un plan de 500.000 euros pour le commerce de centre-ville

BRETAGNE. Depuis le mois de novembre, les manifestations des "Gilets jaunes" ont diminué l'attractivité du centre-ville de Rennes. Pour soutenir le petit commerce, la Ville et la Métropole ont dévoilé un plan de mesures.
(Crédits : Pline / SA)

Certains commerces sont en grande difficulté à Rennes, notamment en centre-ville. Après plusieurs mois de mobilisation des « gilets jaunes », le tribunal de commerce de Rennes observait en janvier une augmentation de 10 % des dépôts de bilan, dont une partie serait directement liée aux manifestations du samedi. Alors qu'une baisse de 20 % du chiffre d'affaires sur la fin 2018 pour 38 % des commerçants et jusqu'à 40 % pour 34 % d'entre eux a été signalée en février, l'Union du commerce de Rennes, l'association des commerçants du centre-ville Carré Rennais et la CCI de Rennes s'attendaient aussi à des dépôts de bilan en mars et avril. Leur appel au plan de relance a été entendu par la Ville et Rennes Métropole.

"Plan de soutien au commerce"

Dans la foulée du déblocage par l'État d'une enveloppe de 3 millions d'euros pour les villes comme Rennes, la collectivité locale a annoncé la mise en œuvre d'« un plan de soutien au commerce » au travers de « mesures de plus de 500 000 euros ». Rennes s'engage ainsi à soutenir les animations commerciales mises en place par le Carré Rennais, par une subvention exceptionnelle de 75 000 euros, qui s'ajoute aux 190000 euros de subventions annuelles versées par la collectivité.

La gratuité sera appliquée pour les emplacements des commerces rennais sédentaires lors de la braderie du 26 juin prochain (total 45.000 euros), et les droits de terrasses sur l'année 2019 seront réduits de 20 % (total 100.000 euros). Le réseau de bus et métro STAR sera gratuit durant quatre samedis (total 300.000 euros). Enfin, la Ville et la Métropole prévoient d'orienter leurs plans de communication pour valoriser la destination du centre-ville, premier pôle commercial de Bretagne.

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 24/04/2019 à 10:07
Signaler
ce qui est vraiment drole, c'est toutes ces villes qui font tout pour que les gens ne viennent plus au centre ville, puis pleurnichent qu'il y a des pbs d'attractivite, puis pour finir votent des budgets genre pub ' venez en ville on est les meilleur...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.