Transition écologique : Nicolas Hulot parrain de la fondation Breizh Biodiv

 |  | 550 mots
Lecture 3 min.
Nicolas Hulot et Loïg Chesnais-Girard ont lancé la fondation Breizh Biodiv mardi 15 décembre à Rennes.
Nicolas Hulot et Loïg Chesnais-Girard ont lancé la fondation Breizh Biodiv mardi 15 décembre à Rennes. (Crédits : Région Bretagne)
La Région Bretagne a lancé le 15 décembre un nouvel outil au service de la transition écologique et de la neutralité carbone. Placée sous l’égide de la fondation Nicolas Hulot, Breizh Biodiv financera des actions locales de préservation de l’environnement en associant des acteurs publics et privés. EDF, Engie et Arkéa font partie de ces premiers mécènes verts.

« Je n'ai pas perdu à l'esprit qu'un jour plus un mètre cube de soja ne rentre sur le territoire breton. Je ne désespère pas que le lin, le chanvre, le lupin s'emparent des campagnes bretonnes. Cette initiative va devenir une contrainte, pas une exonération de mieux faire. » Nicolas Hulot a mis la barre haut. Le président d'honneur de la Fondation pour la Nature et l'Homme (FNH) veut voir dans la nouvelle fondation Breizh Biodiv, initiée par la Région Bretagne, la création d'un « cercle vertueux ». Ce dispositif, placé pour cinq ans sous l'égide de la FNH, chargée de gérer les fonds collectés, a été lancé mardi 15 décembre à Rennes, avant une première...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2020 à 8:42 :
Il serait temps que l'Etat français crée des emplois pour la préservation de l'environnement mais en effet pour ceci il ne faudrait plus qu'il soit à la botte des pollueurs forcément.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :