Avec le boom du e-commerce, Smurfit Kappa voit ses cartons s’envoler

BIGNY-VALLENAY (18). Le site berrichon du géant cartonnier irlandais Smurfit Kappa anticipe une forte croissance du e-commerce dans ses recettes. Déjà présent à hauteur de 5%, ce nouveau marché triplera d’ici 2025 et pousse le groupe à lancer notamment de nouvelles gammes d’emballage spécifiquement adaptées.

2 mn

Le site de Bigny-Vallenay de Smurfit Kappa constitue l’une des 40 usines de la filiale française du groupe irlandais, présent dans 36 pays et 2e cartonnier mondial.
Le site de Bigny-Vallenay de Smurfit Kappa constitue l’une des 40 usines de la filiale française du groupe irlandais, présent dans 36 pays et 2e cartonnier mondial. (Crédits : Reuters)

L'activité marchande sur internet, boostée par la crise sanitaire, continuera à bousculer la donne en 2022 chez Smurfit Kappa en Centre Val de Loire. Disposant de 40 usines de cartons généralistes dans l'Hexagone, parmi lesquelles le site de Bigny-Vallenay dans le Cher, la filiale française du groupe (4.500 salariés et 800 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020) lancera d'ici à 2023 de nouvelles gammes spécialement dédiées à l'emballage de produits vendus en e-commerce.

Trois secteurs bénéficient déjà de modules particuliers, les vins et spiritueux, l'habillement et la cosmétique avec les modules en carton e-Bottle, e-Fashion et e-Health & Beauty.

« Pour lancer de nouveaux emballages en carton sur mesure, nous développons des master class avec nos clients, explique Raphaël Bove, directeur régional de Smurfit Kappa en Centre Val de Loire. Cette interactivité a pour objectif de comprendre leurs besoins et de s'en approcher au plus près. Actuellement, nous réfléchissons à de nouveaux contenants conçus spécialement pour le luxe qui prend un bel essor sur le e-commerce ».

Avec environ cinq millions de tonnes d'emballages générées par le e-commerce, le site berrichon de Smurfit Kappa a réalisé l'année dernière sur ce segment entre 5 et 6% de son chiffre d'affaires qu'il ne détaille pas. La plupart des grands acteurs, pure player comme Amazon, Cdiscount et Vente privée, ou enseignes physiques telle que la Fnac, figurent dans son portefeuille de clientèle. L'usine de Bigny-Vallenay prévoit d'ici trois ans d'atteindre 15% de ses recettes par le biais des e-commerçants.

Peur du vide et « effet Waouh »

Cette augmentation sensible de son activité conduit conjointement Smurfit Kappa à amplifier deux tendances majeures en matière d'emballage en carton. A l'instar des bureaux d'études de chacun des sites du groupe en France, le département R&D de l'usine berrichonne poursuit d'une part une véritable chasse aux espaces vides dans ses cartons. Cette démarche éco-responsable doit permettre de réduire l'espace occupé dans les entrepôts de stockage des clients. La réalisation de nouvelles gammes d'emballage est l'occasion pour le cartonnier d'accélérer sur ce plan. A rebours de la caisse brune standard, l'emballage en carton tend d'autre part à devenir partie intégrante de l'image des marques. A la clé, une personnalisation grandissante.

« Notre équipe de huit personnes travaille ainsi notamment sur les impressions intérieures de nos emballages, poursuit Raphaël Bove. Pour les enseignes, l'effet Waouh auprès de leur client est devenu un élément majeur de marketing ».

Les perspectives de croissance générées par le e-commerce figurent dans le plan industriel 2020-2030 de Smurfit Kappa. Le site de Bigny, d'une surface de 20 000 m2, a ainsi été doté en 2021 d'une nouvelle extension de stockage. Le groupe investira par ailleurs 20 millions d'euros sur trois ans pour moderniser et renouveler son parc de machines. Enfin, le développement de l'activité se traduira par le recrutement de cinq nouveaux collaborateurs, ce qui permettra à l'usine berrichonne de frôler les 200 collaborateurs en 20

2 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.