Feerix, un accélérateur d'électrons pour la recherche appliquée

 |   |  286  mots
L'association Aerial a investi 10 millions d'euros.
L'association Aerial a investi 10 millions d'euros. (Crédits : Feerix)
Cet équipement offrira un appui technologique aux entreprises, dans la mise au point de protocoles et le prototypage.

Le centre de ressources technologiques Aerial a inauguré le 10 septembre sa plateforme expérimentale d'irradiation, un équipement scientifique au profit des chercheurs et des entreprises dans les secteurs de l'agroalimentaire et des industries médicales. Aerial, structure associative établie à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), issue de l'université de Strasbourg et labellisée par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a investi 10 millions d'euros dans cet accélérateur d'électrons appelé Feerix.

La configuration à deux lignes séparées (électrons et rayons X) mise au point par l'industriel belge IBA autorise diverses applications de l'ionisation, telles que la stérilisation des dispositifs médicaux ou le contrôle de la qualité des aliments.

« Cette plateforme d'ionisation nous confère une visibilité internationale et permet d'affirmer nos compétences dans le cadre de l'Agence internationale de l'énergie atomique », estime Alain Strasser, directeur d'Aerial.

La machine servira également dans le cadre de la formation initiale et continue.

750 partenaires

L'accélérateur Feerix vient compléter des équipements de microbiologie, de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :