Blancheporte investit 12 millions d'euros pour accélérer sa croissance

 |   |  329  mots
Blancheporte dessine 90% de ses produits.
Blancheporte dessine 90% de ses produits. (Crédits : Andrée Sorant)
Rachetée à 3SI (ex-3 Suisses International) en 2016 par le directeur général et le comité de direction, Blancheporte a réussi à renouer avec la rentabilité. Le spécialiste du prêt-à-porter des quinquas peut désormais investir.

Après avoir confirmé sa rentabilité dès 2017 (soit un an avant les prévisions), Blancheporte compte investir 12 millions d'euros d'ici à 2021. Sept millions seront consacrés à la refonte des systèmes d'information (avec GFI) et à l'intégration d'une nouvelle plateforme digitale (avec la solution Commerce Cloud de Salesforce en 2020). Objectif : miser toujours plus sur l'exploitation de la data. Les 5 millions restants seront consacrés à une campagne publicitaire d'envergure, avec notamment des passages télévisés, une expérience inédite pour la marque.

Après avoir connu un passage très difficile, Blancheporte enregistre aujourd'hui un chiffre d'affaires de 172 millions d'euros HT, en hausse de 11% depuis la reprise en 2016 et en augmentation de 0,5% l'année dernière. Son résultat a été multiplié par trois en 2018.

Pour réussir ce redressement spectaculaire, « nous nous sommes recentrés sur notre coeur de métier : la création de produit, le digital et la data, et nous avons externalisé le reste, notamment la logistique, la relation clients de premier niveau et la comptabilité », détaille Franck Duriez, le président de Blancheporte.

Une équipe de 90 personnes à Tourcoing imagine 1.600 nouveautés par an

Le sixième e-commerçant français mode et maison (classement Kantar) a également revu l'ensemble de son catalogue. « Nous avons beaucoup travaillé sur la collection, sur l'adéquation des produits à notre cible de clientèle, en nous appuyant sur nos trois piliers : le prêt-à-porter, la lingerie et le linge de maison. »  Blancheporte dessine 90% de ses produits. À Tourcoing, une équipe de 90 personnes imagine 1.600 nouveautés par an. En 2017, une gamme de chaussures a été lancée. En 2018, la collection grandes tailles a créé une marque spécifique.

« Nous avons même associé des clientes pour cocréer le design de certains produits, à la fois sur le linge de maison mais aussi sur le prêt-à-porter », explique Franck Duriez. Et le président d'ajouter : « Nous travaillons cette année avec elles sur le maillot de bain. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :