Eurasanté teste un incubateur silver economy

 |  | 534 mots
Lecture 3 min.
En tant qu'agence régionale de développement économique des entreprises de santé, Eurasanté a également un solide carnet d'adresses puisqu'il organise depuis 2015, avec le soutien de la Région Hauts-de-France, de la Métropole européenne de Lille et de la Carsat Hauts-de-France (Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail) l'appel à projets « Silver Surfer ».
En tant qu'agence régionale de développement économique des entreprises de santé, Eurasanté a également un solide carnet d'adresses puisqu'il organise depuis 2015, avec le soutien de la Région Hauts-de-France, de la Métropole européenne de Lille et de la Carsat Hauts-de-France (Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail) l'appel à projets « Silver Surfer ». (Crédits : Eurasanté)
Eurasanté réfléchit actuellement à la création d'un incubateur dédié à la vieillesse d'ici 2021 : le pôle d'excellence santé lillois accompagne aujourd'hui 20 projets de start-up dédiés à la silver économie. Sachant qu'il y en a presque autant dans les starting-blocks.

« Les projets liés à l'autonomie des personnes ont un fort besoin d'expérimentation et de co-construction avec leurs utilisateurs potentiels », a souligné Etienne Vervaecke, directeur général d'Eurasanté. « Pour les porteurs de ces projets, qui sont quatre à cinq fois plus élevés qu'il y a quelques années, l'accès aux établissements de soins pour pouvoir tester leurs produits et services est particulièrement contraignant, a fortiori depuis le début de la crise sanitaire. »

Eurasanté pourrait à la fois proposer de l'incubation et de l'accélération, sachant que les créations bénéficieraient de l'écosystème déjà très fertile constitué par...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :