« Google pour les Pros» a entamé son tour de France 2015 à Lille

 |   |  1555  mots
(Crédits : © Andrew Kelly / Reuters)
Le géant du Web a organisé le 10 avril à Lille, en partenariat avec la CCI Grand Lille, l'Atelier «Google pour les Pros». Près de 900 TPE locales ont d'ores et déjà bénéficié d'un accompagnement gratuit depuis février, et plus de la moitié d'entre elles ont basculé sur Internet.

D'après une récente étude publiée par Roland Berger en collaboration avec le pôle de compétitivité Cap Digital et le soutien de Google France, seulement 11 % des entreprises françaises vendent en ligne, alors que 59 % des Français ont pris l'habitude de faire leurs achats sur le Web. En France, une grande partie du marché d'e-commerce se retrouve ainsi abandonné entre les mains des entreprises étrangères, davantage présentes en ligne. C'est dommage, d'autant que les entreprises les plus matures dans leur transformation numérique enregistrent une croissance six fois plus élevée que les autres.

Ce décalage entre la pratique numérique des consommateurs et celle des entreprises est propre à la France. Conscient de cette spécificité bien avant la sortie de l'étude Roland Berger, Google France y a vu une opportunité pour aller évangéliser gratuitement les petites entreprises et les convaincre du bienfait de l'utilisation de ses propres outils. Lancé officiellement en mars 2012 à Lille, après un pilote expérimenté en région Paca, ce programme d'évangélisation baptisé «Google pour les Pros» a permis à une dizaine de coaches formés par Google France d'accompagner en trois ans plus de 50 000 TPE dans l'Hexagone.

« La moitié d'entre elles ont basculé en ligne. Rien que sur le Nord-Pas-de-Calais, ce sont plus de 7300 professionnels que nous avons approchés et plus de 5 000 qui ont développé leur présence sur Internet lors de cette première opération», souligne Constantin Foniadakis, responsable de communication à Google France.

« C'est une initiative franco-française. Elle est innovante dans la mesure où c'est la première fois que des représentants de Google vont au contact des commerçants et leur montrent en temps réel sur tablette comment apparaître sur Google Maps, créer un profil Google Plus ou améliorer le référencement avec Google Adwords», ajoute Emmanuelle Rosset, chef de projet Google Pour les Pros.

Plus de 68 % des entreprises visitées dans le Nord-Pas-de-Calais lors de la première édition de ce programme d'accompagnement avaient franchi le pas du numérique, contre 50 % ailleurs en France. L'implication de la CCI Grand Lille a sans aucun doute aidé. « Que les coaches se présentent sous la bannière de la Chambre rassure les commerçants», précise Frédérick Warembourg, chef de projet TIC à la CCI Grand Lille.

La seconde édition a été lancée en février dernier. En deux mois, une douzaine d'étudiants de l'Edhec formés préalablement par Google se sont rendus dans une dizaine de villes du Nord-Pas-de-Calais et ont proposé leurs services à 878 commerçants et TPE. Ces coaches ont mis en ligne 521 sites à l'aide de Google My Business. Et 442 ont bénéficié gratuitement des compétences d'un photographe professionnel pour mettre en avant leur activité et leur savoir-faire sur Internet.

En complément, l'Atelier Google pour les Pros a été organisé pour le 10 avril au Tri Postal, près de la gare Lille Flandres.

Des témoignage probants d'entreprises lilloises

Une semaine avant sa tenue, plus de 600 participants s'y étaient déjà inscrits. En ouverture, Nick Leeder, directeur général de Google France et Philippe Hourdain, président de la CCI Grand Lille, rappelleront l'enjeu du numérique pour les PME françaises, chiffres à l'appui. Suivra le témoignage d'entreprises lilloises qui ont su saisir les opportunités offertes par le numérique.

Comme celui de Legend Motors dont le dirigeant, amateur de motos de renom, a trouvé à l'aide de l'accompagnement de Google un rayonnement international qui lui a permis de doubler ses ventes et d'embaucher deux personnes.

Dans le cadre d'ateliers thématiques et de séances individuelles de mentorat avec des experts, les participants pourront ensuite découvrir les nombreux outils proposés par Google pour augmenter leur notoriété, évaluer la performance de leur stratégie numérique, s'adapter aux nouveaux usages du mobile, développer leur clientèle, gagner en productivité ou tout simplement faire ses premiers pas sur Internet en créant sa fiche gratuite dans Google Maps.

L'expérience française fait des émules en Europe

Lille n'est qu'une étape de plus, après celle de Nantes et de Bordeaux.

« Mais c'est la première fois que nous organisons une manifestation de ce genre avec huit ateliers thématiques et quatre espaces de conseils individualisés à raison d'une dizaine de coaches par espace», détaille Emmanuelle Rosset.

D'ici à la fin 2015, Google envisage de former 200.000 petites entreprises en France à travers une quarantaine de villes en s'appuyant sur 200 coaches issus de junior entreprises d'universités et de grandes écoles. L'objectif est ambitieux. L'initiative française a séduit en Allemagne, Italie et Espagne. L'équipe Google de chaque pays a adapté son programme d'accompagnement aux spécificités locales.

« Les Allemands se sont focalisés sur l'exportation. Les Espagnols aident les jeunes au chômage à améliorer leur employabilité», indique Emmanuelle Rosset.

On en oublierait presque les intentions premières du géant du Web, qui sont bien de renforcer son emprise sur la toile.

______

FOCUS : «L'ACTION DE GOOGLE EST COMPLÉMENTAIRE DE LA NÔTRE»

Entretien avec Philippe Hourdain, Président de la CCI Grand Lille

LA TRIBUNE - Pourquoi la CCI Grand Lille s'implique-t-elle dans l'accompagnement au numérique des petites entreprises ?

Veiller à maintenir la tradition marchande du territoire lillois fait partie de nos priorités. Aujourd'hui, on ne peut plus envisager de commerce sans e-commerce.

Il y a quatre ans, moins de la moitié des commerçants et des TPE du territoire étaient connectés. C'était catastrophique.

Il fallait agir vite. Nous avons à la CCI Grand Lille deux experts numériques de haut niveau qui mettent en place avec l'aide de plusieurs conseillers des actions collectives pour aider les entreprises à franchir le pas, en leur proposant un diagnostic de leurs situations et une offre de formation adaptée à leurs besoins.

En quoi l'opération «Google pour les Pros» s'inscrit-elle dans la stratégie numérique de la CCI Grand Lille ?

Elle nous permet de démultiplier nos forces. Sans eux, nous n'aurions pas réussi à déclencher une impulsion de masse. Nous avons travaillé en partenariat avec Google France de manière à ce que leurs coaches puissent rencontrer un maximum de commerçants et de TPE. Lors de la première manifestation Google pour les Pros organisée à Lille en mars 2013 dans les locaux de la CCI, nous avons fait le plein.

Tout le monde n'a pas pu entrer. Il y a de fortes chances pour que ce soit la même chose au Tri Postal, le 10 avril.

Sur quels autres leviers vous appuyez-vous pour aider les commerçants et les TPE de votre territoire à se connecter ?

Nous travaillons avec le pôle de compétitivité Picom des industries du commerce, sommes en relation avec Euratechnologies et faisons partie de «Lille is French Tech». Nous avons l'intention de renforcer notre action au-delà du Nord - Pas-de-Calais, jusqu'en Picardie. Ceci en vue de la fusion prochaine des CCI.


«MON BAR À COUTURE EST BIEN PLUS VISIBLE SUR LE WEB»

« Il y a quelques semaines une jeune étudiante d'une école de commerce s'est présentée dans ma boutique au nom de Google et a proposé d'améliorer ma visibilité sur Internet, gratuitement. Sa démonstration m'a séduite et j'ai opté pour Google My Business. Maintenant, les internautes qui recherchent Mon Bar à Couture sur le Web trouvent facilement l'adresse, le numéro de téléphone et les horaires d'ouverture.

Ils ont également accès à mon logo et à de belles photos réalisées par un photographe professionnel mis à ma disposition à titre gratuit», raconte Catherine Kong, la créatrice d'un commerce lillois d'un nouveau genre destiné aux amateurs de travaux de couture sur le principe du do-it-yourself.

La jeune femme avait déjà son site et s'était constituée un réseau d'habitués sur Facebook. Maintenant, elle sait combien de personnes consultent son site via le moteur de recherche de Google. Elle envisage de créer une communauté de personnes présentes sur Google Plus et intéressées par des activités proches de la sienne. De quoi étendre son réseau d'influence, attirer de nouveaux clients et se tenir au courant des nouvelles tendances de manière à actualiser ses visuels.

« J'ai téléchargé l'application sur mon téléphone. Comme ça, je ne perds pas de temps à animer mon réseau», explique Catherine Kong.

Ravie, elle ne manque pas de faire la promotion de ces outils auprès des chefs d'entreprise de sa connaissance. Google a gagné un prescripteur.


>>> LES CHIFFRES DU GOOGLE TOUR

Au National

Aujourd'hui : 50000 PME formées, dont 50 % ont ensuite commencé ou renforcé leur présence en ligne.

Objectif 2015 : 200000 PME formées, via le recrutement de 200 coaches (étudiants issus de junior entreprises).

Dans le Nord-Pas de Calais

  • Plus de 7 300 professionnels rencontrés.
  • Plus de 5 000 qui ont développé leur présence sur Internet à l'issue d'une séance de coaching.
  • 12 étudiants de l'EDHEC formés entre février et mars 2015, dans le cadre de la deuxième édition de «Google pour les Pros».
  • 878 professionnels rencontrés.
  • 521 sites mis en ligne par les formateurs grâce à «Google My Business».
  • 445 professionnels photographiés gratuitement pour mettre en avant leur activité et leur savoir-faire sur Internet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/04/2015 à 10:25 :
"améliorer le référencement avec Google Adwords"
Tout est dit... en gros des stages pour apprendre à des TPE comment payer google plutôt que de faire du référencement naturel.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :