Emploi cadre : Grise mine en Paca

 |   |  486  mots
Bruno Jonchier, APEC
Bruno Jonchier, APEC
Selon les prévisions annuelles de l'Apec, les entreprises régionales se montreraient plus pessimistes que la moyenne nationale. En 2012, 7% d'entre elles envisagent d'accroître leur effectif cadre, contre 9% dans l'Hexagone.

La fourchette annoncée est assez large et traduit bien l'incertitude des entreprises en matière d'embauches. Sur l'ensemble de l'année 2012, celles-ci envisagent de recruter entre 11 120 et 14 200 cadres en PACA, soit une tendance comprise entre -10% et +15% par rapport à 2011. 7% se déclarent prêtes à signer une embauche (contre 9% au niveau national) et 4% anticipent au contraire une réduction d'effectifs (contre 3% sur l'ensemble du territoire).
 
"Face à un contexte économique difficilement prévisible, nos PME se montrent prudentes, constate Bruno Jonchier, responsable France Sud promotion des services d'intérêt général aux entreprises à l'Apec. Nous n'attendons pas de décrochage brutal des recrutements, comme ce fut le cas en 2009, mais le marché pourrait osciller, en fonction du remplissage des carnets de commandes, entre un mouvement de hausse et une stagnation des embauches".
 
Seul département à briller par son optimisme, les Bouches-du-Rhône annoncent une hausse importante de sa population cadre, qui totalisait 100 000 personnes en 2011. D'après les résultats de l'enquête annuelle de l'Apec, 11% de ses entreprises prévoient de recruter des cadres en 2012, contre 7% en PACA. Un dynamisme dû notamment à la taille des acteurs économiques et à la présence de filières aéronautique, agro-alimentaire, pétrochimique ou microélectronique.
 
"Il se dessine un marché à deux vitesses, prévient Bruno Jonchier. D'un côté, les entreprises de plus de 1 000 salariés, spécialisées dans des secteurs à forte valeur ajoutée, tirent les recrutements vers le haut. De l'autre, les PME, en manque de visibilité, se révèlent plus frileuses".
 
Véritables locomotives du marché cadre, les services resteront en 2012 le créneau porteur par excellence, avec 75% des opportunités d'embauches en PACA* et notamment dans les fonctions : commercial (25%), informatique (24%) et R&D (16%).
"Fragilisées par la crise, les entreprises joueront cette année la carte de l'expérience, met en garde Bruno Jonchier. Les plus courtisés seront les cadres confirmés (ndlr : 50% des recrutements), loin devant les jeunes cadres (30%) et les jeunes diplômés (20%)".
Ces prévisions succèdent à une année plutôt positive. En 2011, 12 340 cadres ont ainsi été embauchés en PACA, soit une hausse de 29% par rapport à 2010. 3 560 nouveaux postes ont été créés et 4 270 salariés ont bénéficié d'une promotion interne.

* industrie (11%), commerce (8%) et construction (6%)
 
NB : L'enquête de l'Apec a été réalisée du 2 novembre au 16 décembre 2011 auprès d'un échantillon permanent de 11 000 entreprises, représentant 2 millions de salariés dont plus de 300 000 cadres.
Photo : Bruno Jonchier, responsable France Sud promotion des services d'intérêt général aux entreprises à l'Apec (© DR).

Repères?212 160 cadres ont été recensés en PACA en 2011, soit, 6,3% du total national (3 337 419). Ils se répartissent entre les Bouches-du-Rhône (100 000 cadres), les Alpes-Maritimes (57 000), le Var (24 000), le Vaucluse (15 000) et les Hautes-Alpes/Alpes-de-Haute-Provence (15 000). 19 896 cadres régionaux étaient touchés par le chômage l'an dernier (9,2%).
 

Retrouvez toute l'actualité de la région PACA avec Méridien MAG

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :