Nantes fait de la Loire un terrain d'expérimentations

 |   |  537  mots
Une dizaine de projets collaboratifs vont faire émerger de futures innovations.
Une dizaine de projets collaboratifs vont faire émerger de futures innovations. (Crédits : Frédéric Thual)
La ville renoue avec le nautisme. À la rentrée prochaine, la métropole lancera le premier Sailing Lab européen. Un dispositif visant à faire émerger l’innovation du fleuve.

A l'image du Nantes City Lab qui a utilisé le territoire métropolitain comme champ d'expérimentation pour une dizaine de projets collaboratifs (Maison 3D Yhnova, Navette autonome...) menés par des associations, startups, PME, centres de recherche, grands groupes, université..., le Sailing Lab trouvera, cette fois, le fleuve comme terrain de jeu. Mis en oeuvre à la rentrée prochaine, il a vocation à être un laboratoire d'idées, pour lever des verrous technologiques et faire émerger des projets innovants jamais testés ailleurs. Comme pour le Nantes City Lab, ce dispositif s'inscrit dans les enjeux de « ville facile ». Tous les projets, collaboratifs, doivent associer au moins deux partenaires et être définis dans le temps.

« C'est dans l'immédiat un concept générique pour travailler sur les nouveaux usages. On le structure. Il va contribuer à l'émergence de la filière industrielle du nautisme », observe Erwan Jacquin, fondateur d'HydrOcean et de Bureau Veritas Solutions. Il devrait être opérationnel en septembre. « Comme je l'avais annoncé au début de mon mandat, Nantes renoue avec son fleuve. Et la création d'un Sailing Lab en est une illustration. À ma connaissance, c'est une première en Europe », n'a pas manqué de rappeler Johanna Rolland, présidente (PS) de la Métropole et maire de Nantes, candidate à sa succession pour les municipales de 2020, en marge du départ de la 50e Solitaire Le Figaro Urgo, venue, pour la première fois, égayer les pontons nantais.

Une vitrine du nautisme

Depuis l'organisation d'un grand débat citoyen autour de la Loire, la Métropole affichait l'ambition de renouer avec son fleuve et notamment de réinventer un écosystème autour du maritime, du fluvial et du nautisme. Avec le Nina (Nautisme innovation numérique Atlantique) créé il y a six ans, le Pôle mer Bretagne et un ensemble d'acteurs académique (université de Nantes, École centrale, École nationale supérieure maritime, École de design...), elle décline une démarche stratégique vers le nautisme lancée en juin 2018 par les communautés d'agglomération de Saint-Nazaire (Carene) et de la presqu'île guérandaise (Cap Atlantique). En écho au grand débat sur la nLoire, Nantes va lancer un appel à projets sur les questions de mobilité fluviale dans la métropole au cours de l'été.

De son côté, le cluster d'entreprises Neopolia réfléchit à la faisabilité d'un nouveau concept de bateaubus sur la Loire, doté d'espaces de travail ou de loisir collectifs et de navettes satellites permettant de gagner la rive. Le Nina réfléchit, quant à lui aux développements de nouvelles pratiques nautiques urbaines. Enfin, dans le cadre de la requalification du quartier du  Bas-Chantenay, haut lieu de la mémoire maritime nantaise, la réhabilitation et la reconstruction de l'ancienne Usine électrique deviendra à partir de 2020 une vitrine de 6.000 mètres carrés et un emblème du futur pôle nautisme et maritime nantais autour d'Airseas, de Black Pepper, de Zéphyr & Borée et de Neoline...

Nantes métropole et le nautisme

  • 100 entreprises
  • 250 km de cours d'eau
  • 9 centres et bases nautiques
  • 15.000 pratiquants
  • 26 ports maritimes
  • 8 ports estuariens
  • 5 ports fluviaux (dans le département)
  • 3.8000 emplois dans les Pays de la Loire (plaisance)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2019 à 11:15 :
Tiens, la maire de Nantes se réveille à l'approche des élections...la soupe est trop bonne.
a écrit le 23/06/2019 à 9:27 :
Un commerce à voile entre Nantes et Bordeaux dans un premier temps serait vraiment intéressant à mettre en place.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :