Avec les FCPI, faites rimer avantage fiscal avec investissement dans la vraie économie

 |   |  606  mots
(Crédits : DR)
Avec la fin de l’année qui approche, de nombreux contribuables cherchent à finaliser leurs investissements de l’année calendaire afin de réduire autant que possible leur note fiscale tout en conservant une stratégie d’investissement pertinente et un bon équilibre rendement/risque.

Dans un contexte de baisse de rendement des produits traditionnels, la souscription à des Fonds Commun de Placement dans l'Innovation (FCPI) peut représenter un intéressant levier de croissance adossé à un avantage fiscal. Pour en profiter pleinement, il est toutefois nécessaire de respecter quelques règles de prudence, de contrôle et de sélectivité.

Un investissement long dans la vraie économie

Pour les investisseurs particuliers, l'investissement en FCPI constitue un des rares moyens de placer leur capital dans la vraie économie. Avec 70 % du fonds investi dans le capital de PME innovantes françaises et européennes, les FCPI offrent aux entreprises à fort potentiel de nouvelles opportunités de financer leur développement.

La part significative des fonds placés dans des sociétés non cotées a toutefois des répercussions notables pour les détenteurs de ces produits de placement. Un investissement en FCPI s'inscrit sur le long terme avec une durée de vie entre sept et neuf années. Si le fond souscrit n'inclut pas une clause de déblocage anticipé, votre capital reste bloqué pendant toute cette période.

Les placements en FCPI reflètent les opportunités de rentabilité de l'économie réelle, mais également ses risques, ils sont donc sources potentiels de plus-values ou de moins-values. Il s'agit donc d'un placement à risque peu liquide.

Misez sur les sociétés de gestion performantes pour plus de sécurité

Les FCPI ont pour spécificité de ne pouvoir afficher leur rentabilité réelle qu'une fois liquidés. Avant de souscrire à des parts dans un Fonds Commun de Placement dans l'Innovation, il est donc judicieux de s'intéresser aux performances passées de la société de gestion avant de leur faire confiance.

Pour réduire vos risques de moins-values, il est conseillé d'étudier les performances des fonds commercialisés par une société de gestion sur plusieurs années. Vous serez ainsi à même d'évaluer le niveau de risque accepté lors de leurs processus d'investissement et la pertinence de leur stratégie sur le long terme.

Fort de cette analyse, votre sélection de fonds d'investissements dans le secteur des nouvelles technologies sera facilitée et reflète plus fidèlement le niveau de risques que vous êtes prêt à accepter.

Un avantage fiscal sur l'Impôt sur le Revenu et sur les plus-values

L'investissement en FCPI est un moyen d'optimisation fiscale simple et rapide. En souscrivant à des parts d'ici la fin de l'année, vous bénéficiez d'une réduction d'impôt sur le revenu (IR) à hauteur de 18 % du capital investi récupérable en août ou en septembre prochain. La mise de fonds ouvrant droit à une réduction d'impôts est limitée à 12 000 € pour une personne seule et à 24 000 € pour un couple.

L'avantage fiscal sur l'investissement en FCPI entre dans le plafonnement global des avantages fiscaux, dont la limite actuelle est de 10 000 € (18 000 € pour les investissements en outre-mer ou dans le cinéma). Si la réduction d'impôts est un élément central de votre décision d'investissement, ce qu'elle ne devrait pas être, calculez les autres avantages fiscaux dont vous bénéficiez déjà sur l'année calendaire afin de déterminer les sommes à investir en Fonds Commun de Placement dans l'Innovation pour optimiser votre IR. Les plus-values éventuelles lors de la liquidation du fond sont, quant à elles, entièrement défiscalisées (hors prélèvements sociaux).

En cette fin d'année, vous disposez encore de quelques semaines pour tirer avantage des possibilités de défiscalisation offertes par un investissement dans l'économie réelle via les FCPI.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :