Case Study : comment Orosound a percé sur le marché japonais

 |   |  133  mots
(Crédits : BPI France)
La start-up parisienne Orosound qui désire pallier le bruit de fond en open-spaces a lancé son produit l'année passée sur le marché nippon. Son concept d'écouteurs anti-bruits dédié aux entreprises séduit les jeunes cadres à Tokyo. Zoom sur cette jeune pousse qui mise sur la qualité de vie au travail et l'image de productivité de la France dans un marché difficile à aborder.

Travailler en toute quiétude dans un open-space sans être dérangé par le bruit ambiant, ou en entendant seulement la personne en face de soi : c'est la promesse des écouteurs Tilde, conçus par la jeune pousse parisienne Orosound, qui marie technologies acoustique et numérique au service du bien-être au travail et de la productivité. Après avoir planché pendant trois ans sur la recherche et le développement de son casque enrichi en intelligence artificielle qui permet de filtrer les sons ambiants, la start-up, fondée en 2015 par deux experts en acoustique, a lancé la commercialisation de son produit début 2018, à l'occasion du CES de Las Vegas. Avec, en ligne de mire, les marchés français et japonais.

La raison ? En étudiant les marchés...

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :