EPC  : un nouveau business model pour le champagne

 |   |  131  mots
(Crédits : BPI France)
Fils et petit-fils de vigneron, Edouard Roy mise sur l’innovation et la transformation digitale pour s’imposer sur le marché exigeant du champagne. [Entretien]

Une start-up au pays du champagne. Pour sa re-naissance, l'entreprise familiale qui vient de lever 1,5 million d'euros auprès de Kima Ventures et de business angels, change de nom. Rebaptisée EPC, la marque ambitionne de séduire les 25-35 ans en misant sur digital et en fixant un prix unique pour toutes ses bouteilles. « Nous avons été invités à l'Elysée il y a peu, car l'un des conseillers économiques du président s'intéresse à notre nouveau modèle », déclare Edouard Roy, non sans fierté.

Il faut dire que le jeune dirigeant cherche à dépoussiérer le marché du champagne. « Nous sommes à l'opposé des grandes marques », précise-t-il d'emblée. De fait, ne serait-ce que pour servir en permanence les milliers de clients à l'étranger, les...

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :