Infographie : combien de Français possèdent un détecteur de fumée ?

Le 8 mars 2015, l’obligation d’installation d’un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) dans les logements d’habitation est entrée en vigueur dans notre pays. En écho au deuxième anniversaire de cette obligation, le comparateur d’assurances Assurland.com dévoile une infographie inédite et riche d’enseignements. Coup de projecteur.

2 mn

Logement, équipement, installation : on passe les détecteurs de fumée au crible.
Logement, équipement, installation : on passe les détecteurs de fumée au crible. (Crédits : assurland)

Un taux d'équipement important en DAAF

Depuis un peu plus de 2 ans, la loi Morange visant à rendre obligatoire l'installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation s'applique dans l'Hexagone.

Mais, qu'en est-il du taux d'équipement des foyers français ainsi que du respect de cette nouvelle obligation légale ? La nouvelle infographie d'Assurland nous aide à y voir plus clair sur cette problématique spécifique :

  • L'écrasante majorité des appartements (ndlr : 84 %) sont équipés d'un DAAF, le taux d'équipement étant identique qu'il s'agisse d'un propriétaire ou d'un locataire ;
  • Le taux d'équipement apparaît encore plus important lorsque le lieu d'habitation concerné est une maison individuelle ;
  • 16 % des locataires installent à leurs frais le détecteur de fumée au sein de leur logement alors même que cette installation est à la charge des propriétaires.

Ce que vous devez savoir sur le DAAF

Pour mieux comprendre cette infographie proposée par Assurland.com, petit rappel sur la réglementation applicable.

Tout d'abord, en cas de location du logement, il appartient au propriétaire du lieu d'habitation d'installer le DAAF. Il doit aussi veiller au bon fonctionnement du dispositif à l'occasion de l'état des lieux. En revanche, c'est le locataire qui doit entretenir le détecteur de fumée.

Ensuite, pour être sûr de son bon fonctionnement, le DAAF doit être acheté au sein de l'Union européenne (UE), porter la mention CE et être conforme à la norme NF EN 14604.

Enfin, notez qu'une fois le détecteur de fumée installé dans son logement, l'occupant doit en informer son assureur habitation.

Les détecteurs de fumée et les Français

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.