Huawei : « Le digital va contrôler le Watt »

En marge de la Semaine verte de l’UE, le HUB Institute organisait mercredi 9 juin une table ronde sur le thème de la digitalisation du secteur de l’énergie. L’occasion pour les quatre experts invités de faire le point sur les enjeux de l’intelligence artificielle et sur les moyens à mettre en œuvre pour donner un coup d’accélérateur au déploiement des énergies renouvelables en France.

3 mn

(Crédits : DR)

Où en est la transition énergétique dans l'hexagone ? Pour les quatre intervenants de la table ronde du HUB Institute, le constat est sans appel : tous les feux sont au vert pour développer les énergies renouvelables et rattraper le retard pris ces dernières années. « Les Allemands, les Espagnols et les Italiens ont pris de l'avance, mais il est vrai que le mix énergétique français fait figure d'exception, explique Eric Dewasmes, Global Key Account Director chez Huawei. Le nucléaire nous a beaucoup servi, mais il n'est plus suffisant. Tous les acteurs de la filière doivent désormais être accompagnés pour développer des solutions au plus vite, à moindre coût et avec moins de moyens. ». Un défi d'autant plus important, estime Xavier Daval, président de kiloWattsol, que les centrales nucléaires arrivent en fin de vie, et que le temps nécessaire pour les renouveler risque de créer des défaillances que seules les énergies renouvelables seront en mesure de compenser de façon décarbonée.

L'IA au cœur de la transition

L'augmentation de la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique français implique inévitablement un déploiement massif de solutions technologiques : « Le début du XXe siècle a été marqué par l'électrification de tous les objets du quotidien. Aujourd'hui, nous devons développer de la même façon le recours à l'intelligence artificielle, poursuit Xavier Daval. Ces nouvelles technologies, comme celles développées par Huawei, permettent par exemple d'ajuster l'offre et la demande en temps réel malgré la multiplication des sources de production sur tout le territoire. ». Pour le spécialiste des Télécoms chinois, qui mène une ambitieuse politique RSE dans ses usines et proposent aux industriels des solutions bas carbone - comme des onduleurs qui ont déjà permis d'éviter l'émission de 240 millions de tonnes de CO2 - l'enjeu est également environnemental : « Quand l'IA pilote le refroidissement des datacenters, elle permet d'éviter 60 % des émissions explique Eric Dewasmes. Les acteurs des Technologies de l'information et de la communication émettent 2,3% de la masse globale de CO2, mais on devrait atteindre 1,97% d'ici 2030. ».

Enfin, la digitalisation devrait également permettre de réduire l'empreinte environnementale des transports, encore responsables de plus de 30% des émissions de CO2. « Notre concept, MAAS pour  Mobility as a Service  permet de retrouver sur la même interface non seulement l'intégralité de l'offre de transports existante, mais aussi de réserver et de payer, explique Laurent Bouzon, président de Lyko. Ces applications, qui vont se déployer bientôt à Paris et dans les grandes métropoles françaises, vont inciter à utiliser des modes de transports plus durables que le véhicule. »

Une transformation profonde de l'économie

L'intelligence artificielle devrait également être un atout pour réduire le temps de construction des centrales, mais aussi pour maximiser la production, anticiper les risques et rendre pilotables les énergies intermittentes. Huawei, qui dispose d'une importante capacité industrielle, développe ainsi de nombreuses technologiques telle qu'une solution qui analyse une centrale photovoltaïque en 10 minutes et propose des actions correctives immédiates, des solutions de stockage pour remplacer les générateurs diesel et mieux gérer les pics de consommation ou encore des algorithmes qui évaluent l'état d'ensoleillement. Autant de solutions qui devraient permettre de parvenir à tripler la production d'énergies renouvelables à l'avenir...

3 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.