Panasonic réduit ses pertes

 |   |  368  mots
Le géant de l'électronique et de l'électroménager japonais Panasonic a annoncé ce vendredi une perte nette réduite à 14,6 milliards de yens (109 millions d'euros) au terme des neuf premiers mois de l'année, avec un troisième trimestre largement bénéficiaire. Panasonic a maintenu ses prévisions malgré une révision en forte hausse de son estimation de chiffre d'affaires annuel.

Le géant de l'électronique et de l'électroménager japonais Panasonic a annoncé ce vendredi avoir réussi à réduire sa perte nette à 14,6 milliards de yens (109 millions d'euros) au terme des neuf premiers mois de l'année, grâce à un troisième trimestre largement bénéficiaire. Durant ce trimestre, Panasonic a dégagé un profit net de 32,3 milliards de yens, alors qu'il avait déploré un déficit de 63,1 milliards un an auparavant dans le même laps de temps.

Durant le seul trimestre d'octobre à décembre, le chiffre d'affaires de Panasonic a très légèrement progressé par rapport à celui encaissé à la même période un an plus tôt, à 1.880 milliards de yens (14,13 milliards de yens), alors qu'il avait rudement chuté dans les mois précédents. Les ventes au Japon, qui représentent 53% de l'ensemble, ont gagné 2% et celles à l'étranger 3% en valeur, malgré le taux de change pénalisant du yen. Cependant, en raison d'un début d'exercice difficile, sur l'ensemble des neuf premiers mois de l'année budgétaire, soit la période d'avril à décembre 2009, Panasonic a totalisé un chiffre d'affaires de 5.219,9 milliards de yens (44,5 milliards d'euros), en repli de 16% sur un an, et dégagé un profit d'exploitation de 130 milliards de yens (980 millions d'euros), divisé par deux sur un an.

Fortement touché par la crise de la consommation, Panasonic s'est efforcé tout au long de l'année 2009 de diminuer ses coûts de production et frais de fonctionnement, via une réorganisation et une nouvelle hiérarchie des priorités, afin de conjurer ce piètre environnement et de redevenir rapidement et durablement rentable.

Même si le groupe anticipe un résultat net annuel restera négatif, il espère terminer l'exercice en mars 2010 en affichant un profit d'exploitation de 150 milliards de yens (contre 120 milliards précédemment envisagés). Il a aussi revu en forte hausse de 350 milliards de yens son estimation de chiffre d'affaires, le portant à 7.350 milliards de yens (52,6 milliards de yens), prenant en compte pour le dernier trimestre de l'année l'apport du groupe Sanyo entré en décembre dans son giron après la prise de contrôle d'une majorité des actions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :