Succès mitigé de l'OPA de Canon sur Océ

En lançant une offre publique d'achat sur le néerlandais Océ, Canon pensait mettre la main sur 85% de ses actions. Il annonçait mardi n'en avoir obtenu que 71,33%. Ce jeudi, le groupe japonais d'électronique déclare cette OPA réussie.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Canon a finalement accepté le résultat de l'offre publique d'achat lancée sur Océ, le fabricant néerlandais de solutions industrielles pour le traitement des données numériques et l'impression. Il va donc acheter les actions qui lui ont été apportées. Pourtant, le groupe japonais n'a recueilli que 71,33% des titres, bien en deçà des 85% prévus.

Les actionnaires d'Océ avaient du 29 janvier au 1er mars pour souscrire à l'offre publique d'achat lancée par le groupe japonais d'électronique Canon. Approuvée par le conseil d'administration, cette OPA n'était pas très bien accueillie par certains actionnaires. Canon offrait 8,60 euros en numéraire par titre, valorisant sa cible autour de 730 millions d'euros, un prix que les opposants à l'OPA jugeaient sous-évalué. Annonçant le 1er mars n'avoir pas atteint son objectif (71% des titres d'Océ dont les 28,3% qu'il possédait déjà avant l'offre), il se donnait 3 jours supplémentaires pour réfléchir à la suite de l'opération. 

Trois hypothèses s'offraient à lui : déclarer l'offre nulle et non avenue, la prolonger ou bien accepter le résultat tel qu'il est; auquel cas, il ouvrira alors, précise le communiqué, une "période de post-acceptation" de deux semaines maximum pour permettre aux actionnaires n'ayant pas apporté leurs titres pendant l'offre de changer d'avis.

Il a choisi cette troisième hypothèse et donne donnant jusqu'au 19 mars la possibilité à ces actionnaires récalcitrants de lui apporter leurs titres. "Canon et Océ ont effectué avec succès un premier pas important vers leur but de créer le numéro un de l'industrie de l'impression", s'est-il félicité dans un communique.

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.