Aegis : résultats solides sur les neuf premiers mois de l'année

 |  | 263 mots
Lecture 1 min.
Le groupe de publicité britannique affiche une hausse de 13% de ses ventes entre janvier et septembre 2008. Le groupe a remporté plusieurs gros contrats, mais reste prudent sur ses perspectives annuelles.

Le spécialiste britannique de la publicité Aegis a plutôt bien résisté à la crise financière depuis le début de l'année, en particulier grâce à un bon premier semestre 2008. Le groupe a enregistré une augmentation de 13% de son chiffre d'affaires neuf mois à changes constants et une croissance organique de 7,3%.

Les bonnes performances du groupe au premier semestre lui permettent d'afficher des performances solides sur les neuf premiers mois de l'année. Pour le seul troisième trimestre, la croissance organique du chiffre d'affaires de la branche Media ne s'est pas démentie sur la plupart des marchés, selon le groupe.

La France, l'Allemagne, l'Italie et l'Europe centrale et orientale ainsi que la Scandinavie affichent même une croissance à deux chiffres de leurs ventes en septembre. Cependant, Aegis a été pénalisé par un ralentissement de la demande aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Espagne, mais le groupe affirme qu'il s'y attendait.

Le groupe a rappelé qu'il a gagné plusieurs gros contrats depuis le début de l'année, dont Coca-Cola et Philip Morris en Allemagne, la compagnie d'assurance Nationwide au Royaume-Uni, Ferrero et Pernod Ricard en Russie, etc.

Dans l'ensemble, Aegis estime que ses performances sont restées "saines" entre janvier et septembre 2008. "En temps normal", le groupe affirme qu'il tablerait sur une poursuite de sa croissance pour l'ensemble de l'année. Mais étant donné la crise qui secoue actuellement l'économie mondiale, il dit manquer de visibilité et veut rester prudent sur ses résultats du dernier trimestre, un des plus chargés de l'année d'ordinaire.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :