Nouveau best-seller en vue pour l'éditeur Activision

 |   |  398  mots
DR - Call of Duty : Black Ops ramène le joueur au temps de la Guerre froide.
DR - "Call of Duty : Black Ops" ramène le joueur au temps de la Guerre froide. (Crédits : DR)
Le septième opus de « Call of Duty » sort aujourd'hui.

Les fans de jeux vidéo sont sur les dents. Mardi, sort « Call of Duty : Black Ops », la septième version du jeu de tir à succès « Call of Duty » de l'américain Activision Blizzard (groupe Vivendi), le premier éditeur de jeux vidéo au monde. Lors de la présentation de ses résultats du troisième trimestre, le 4 novembre, Activision avait indiqué que les précommandes de ce nouvel opus étaient supérieures à celles enregistrées un an plus tôt pour la précédente version, « Call of Duty : Modern Warfare 2 », précommandes qui constituaient déjà un record.

Pour autant, Activision préfère pécher par excès de prudence. Le groupe ne pense pas que « Call of Duty : Black Ops », - qui ramène le joueur au temps de la Guerre froide -, réalisera des ventes meilleures que celles de la sixième version. À tel point qu'Activision n'a que timidement rehaussé ses objectifs financiers pour l'exercice en cours, qui devrait se clore sur un chiffre d'affaires de 4,45 milliards de dollars et un bénéfice par action de 74 cents.

Il faut dire que « Call of Duty : Modern Warfare 2 » a placé la barre très haut, en entrant dans le Livre Guinness des Records en avril, grâce aux 401,6 millions de dollars de ventes réalisées le jour de sa sortie, pour 4,7 millions d'exemplaires commercialisés. Depuis, le titre s'est écoulé à quelque 20 millions d'exemplaires dans le monde. Selon les analystes financiers de Janco Partners, « Call of Duty : Black Ops » devrait, lui, se vendre à 18 millions d'unités environ, ce qui constituerait déjà une très belle performance.

Mode de consommation

Si Activision se montre aussi prudent, c'est également parce que le mode de consommation de jeux vidéo a profondément changé. Au cours des douze derniers mois, les jeux sur Internet et sur les appareils mobiles comme les smartphones et les tablettes remportant un succès croissant, au détriment des jeux sur consoles. Reste que le groupe joue sur les deux tableaux puisqu'une quatrième extension de son jeu en ligne World Of Warcraft sortira le 7 décembre. « C'est la première fois qu'Activision lancera de nouvelles versions de Call of Duty et de World of Warcraft au cours du même trimestre, ce qui devrait lui assurer une bonne fin d'année», soulignent les analystes de la banque UBS.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :