Les 5 trucs essentiels à savoir pour sécuriser ses données sur internet

La Cnil énumère quelques conseils pour optimiser la sécurités de ses données personnelles sur internet. La Tribune vous en fait la liste dans une fiche pratique, mais non exhaustive.
Mounia Van de Casteele
Ne vous envoyez pas vos propres mots de passe sur votre messagerie personnelle, prévient la Cnil.
"Ne vous envoyez pas vos propres mots de passe sur votre messagerie personnelle", prévient la Cnil. (Crédits : Reuters)

Les comptes de stockage de données en ligne de plusieurs célébrités hollywoodiennes, dont l'actrice oscarisée Jennifer Lawrence, ont été piratés cette semaine, dévoilant notamment des photos dénudées. L'occasion pour La Tribune de rappeler quelques principes simples pour minimiser ce risque inhérent au web.

  • Construire un mot de passe sûr

Un bon mot de passe doit être suffisamment long et comporter au moins huit caractères, avec, si possible, des majuscules, des minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux, avertit la Cnil.

La Commission nationale de l'informatique et des libertés explique ainsi que le meilleur moyen mnémotechnique pour construire un mot de passe sûr est de choisir une phrase, et ensuite de n'en garder que les premières lettres des mots qui la composent. Exemple:

"un Utilisateur d'internet averti en vaut deux" se traduira par le mot de passe : 1Ud'iaev2

  • Des mots de passe différents pour ses différents comptes

"Idéalement il faudrait utiliser des mots de passe différents pour tous ses comptes", indique encore la Cnil, qui explique qu'en cas de "compromission d'un mot de passe", les autres comptes ne seront pas impactés.

En reprenant l'exemple précédant, un bon moyen mnémotechnique serait alors de différencier chaque mot de passe en y ajoutant, par exemple, deux consonnes en référence au compte auquel se rapporte le mot de passe.

Vous rajouteriez ainsi "Tw" pour votre compte Twitter, ce qui donnerait "1Ud'iaev2Tw" (ou "Tw1Ud'iaev2" dans l'autre sens), les lettres "bq" pour votre compte bancaire en ligne, ce qui donnerait "1Ud'iaev2bq" (ou "bq1Ud'iaev2") ou encore les lettres "lk" pour votre compte Outlook par exemple, ce qui donnerait "1Ud'iaev2lk" ou "lk1Ud'iaev2".

  • Ne pas laisser de trace de ses mots de passe

Attention de ne pas stocker vos mots de passe sur un fichier sur votre ordinateur, ou encore sur internet, met en garde la Cnil:

"Ne vous envoyez pas vos propres mots de passe sur votre messagerie personnelle. Supprimez systématiquement les messages qui vous sont envoyés par messagerie lors de la création de vos comptes, surtout s'ils contiennent votre identifiant et/ou mot de passe."

  • Choisir ses paramètres de confidentialité

Par ailleurs, la commission rappelle qu'il ne faut absolument pas sous-estimer la définition des paramètres de confidentialité sur les réseaux sociaux. Elle préconise ainsi de créer plusieurs listes d'amis afin de déterminer lesquels auront accès à vos informations, insistant sur le fait que le degré d'intimité varie d'un ami à l'autre sur Facebook par exemple.

  • Protéger ses photos en ligne

La Cnil précise enfin qu'il vaut mieux régulièrement faire le tri dans ses photos, éviter d'être "taggué" sur celles qui circulent via les réseaux sociaux.

Elle recommande en outre de ne pas activer les fonctionnalités permettant de synchroniser automatiquement les photos prises avec des services en ligne d'Apple, Google + ou Facebook, et surtout de désactiver cette fonctionnalité lorsqu'elle est paramétrée par défaut.

Pour aller plus loin : 8 guides pratiques pour protéger ses photos en ligne

Mounia Van de Casteele

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 07/09/2014 à 16:11
Signaler
Merde, je crois que quelqu'un a piraté mon compte avec mes vidéos sextape!!

à écrit le 06/09/2014 à 11:04
Signaler
Le cloud n'apporte aucune sécurité, c'est clair. A éviter donc.

à écrit le 05/09/2014 à 13:23
Signaler
Eviter de prendre des photos avec un appareil connecté, éviter le cloud. N'importe laquelle de vos sécurités sont contournables...

à écrit le 05/09/2014 à 11:18
Signaler
"de ne pas activer les fonctionnalités permettant de synchroniser automatiquement les photos prises avec des services en ligne d'Apple, Google + ou Facebook, et surtout de désactiver cette fonctionnalité lorsqu'elle est paramétrée par défaut" Il y...

le 05/09/2014 à 12:30
Signaler
En effet, zéro photo en ligne. Surtout à l'époque où tout le monde veut la "célébrité". En oubliant d'assumer derrière, bien sûr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.