General Electric affiche de solides profits

Le conglomérat américain bat le consensus des analystes sur le deuxième trimestre avec un bénéfice de 3,3 milliards de dollars. Les perspectives du groupe sont encourageantes.

Dans le sillage des autres publications de résultats d'entreprises américaines, General Electric (GE) devrait rassurer les marchés en plein doute sur la vigueur de la reprise des Etats-Unis. Et ce d'autant plus que les performances du conglomérat sont considérées comme un baromètre de l'activité économique américaine.

Or, le groupe annonce ce vendredi un bénéfice des activités poursuivies supérieur aux attentes pour le deuxième trimestre. Sur la période, le résultat ressort à 3,3 milliards de dollars, en hausse de 14% sur un an. Rapporté par action, le bénéfice des activités poursuivies s'établit à 0,30 dollar, là où les analystes attendaient 0,27 dollar.

Le résultat net ressort, lui, à 3,1 milliards de dollars, en hausse de 16% alors qu'il n'avait pas progressé depuis les neuf derniers trimestres.

En revanche, les revenus de GE sont inférieurs aux attentes. Le chiffre d'affaires recule de 4% à 37,4 milliards de dollars quand le consensus donnait un chiffre de 38,37 milliards de dollars.

Ce bémol est néanmoins compensé par des perspectives, très attendues par le marché, plutôt encourageantes. Dans le communiqué présentant les résultats, le PDG, Jeff Immelt estime ainsi que "l'environnement économique continue de s'améliorer".  "Nous prévoyons une croissance des bénéfices et du dividende en 2011 et au-delà" ajoute-t-il.

Ces annonces ont été bien perçues par les investisseurs. En avant Bourse, l'action GE grimpait de plus de 2%.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.