Les résultats d'Apple soulèvent des interrogations

 |  | 334 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le géant américain de l'électronique a vendu 4,6 millions d'iPad, durant les trois premiers de 2011, au lieu des 6 millions attendus par les analystes.

D'accord, Apple a publié dans la nuit de mercredi un quasi-doublement de son bénéfice net, à près de 6 milliards de dollars, au titre du deuxième trimestre de son exercice 2010/2011. D'accord, le géant américain de l'électronique a vendu, durant les trois premiers mois de 2011, 18 millions d'iPhone, son produit-phare, au lieu des 16 millions escomptés par les analystes. Mais les ventes d'iPad, elles, posent question. Apple a écoulé 4,6 millions d'exemplaires de sa tablette, loin des 6 millions anticipés par les analystes.

Apple affirme peiner à satisfaire la demande d'iPad

Des analystes qui n'ont pas pris ombrage de cette déception. L'action Apple a gagné 3%, mercredi soir, dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street. Il est vrai que Tim Cook, le bras droit de Steve Jobs - le patron d'Apple, en congé-maladie depuis la mi-janvier -, s'est employé à les rassurer. Selon Cook, l'iPad serait victime de son succès. La demande serait telle qu'Apple peinerait à la satisfaire. Et le délai d'attente pour obtenir un iPad 2 - la deuxième version de la tablette, lancée en mars - s'élève à quatre, voire cinq semaines. Or Apple ne comptabilise les ventes de l'iPad qu'une fois la tablette réceptionnée par le client.

Concurrence croissante d'Android

Ces explications sont certes recevables. Mais Apple a lancé en début de semaine une action judiciaire contre son concurrent et fournisseur Samsug, au motif que le smartphone Galaxy S et la tablette Galaxy Tab du Sud-Coréen copient outrageusement l'iPhone et l'iPad. Une action qui peut laisser penser qu'Apple commence à éprouver une certaine nervosité face à la concurrence croissante d'Android, le système d'exploitation de Google, qui doit en grande partie son succès commercial à Samsung.

D'ailleurs, Apple, qui avait rompu avec sa traditionnelle prudence, lors de ses deux dernières présentations de résultats, en promettant des perspectives spectaculaires, table pour le troisième trimestre sur un chiffre d'affaires et un bénéfice inférieur aux attentes.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/07/2011 à 16:00 :
Il faut dire que la version 2 de sa tablette à peine disponible qu'une version 3 est annoncée pour la rentrée c'est une forme de cannibalisme technologique.
a écrit le 09/05/2011 à 12:32 :
La supposée nervosité d'Apple face à la concurrence , démontre une méconnaissance des pratiques habituelles d'Apple sur le terrain judiciaire. Apple ne cesse d'attaquer ses concurrents mais aussi partenaires si besoin. Il suffit de taper "procès Apple" ou "plainte Apple" dans un moteur de recherche pour s'en rendre compte : Nokia, Adobe, HTC, Microsoft... pour les plus gros poissons.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :