Gemalto stagne au troisième trimestre, sa branche Mobiles en repli

 |   |  290  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le fabricant de puces électroniques a vu son chiffre d'affaires total se stabiliser au troisième trimestre 2011 par rapport au troisième trimestre 2010 (+5% à taux de change constants), en dépit de la performance réalisée par l'activité transactions sécurisées. Sa principale activité, la téléphonie mobile, est en revanche fragilisée.

Le chiffre d'affaires global de Gemalto au troisième trimestre 2011 et publié ce jeudi est stable sur un an (+7% à périmètre constant) pour atteindre 490 millions d'euros. Sa branche de téléphonie mobile, qui représente près de la moitié du chiffre d'affaires global, est en berne avec des ventes en chute de 9% (-3% à taux de change constants) à 234 millions d'euros. C'est la seule activité en repli. Néanmoins, le groupe table toujours sur le retour à une hausse du résultat en glissement annuel dans l'activité "téléphonie mobile" au second semestre, à la faveur des premiers grands déploiements de services mobiles sans contact intégrant sa technologie annoncés pour le second semestre.

Son activité transactions sécurisées a en revanche connu un bond de 17% du chiffre d'affaires sur ces trois derniers mois pour atteindre 139 millions d'euros (+22% à taux de change constants). Dans le segment "transactions sécurisées", Gemalto parie sur une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires et sur une marge sur activités opérationnelles à deux chiffres pour 2011, dépassant ainsi son objectif initial.

Ses deux autres activités sont elles aussi en hausse.

Le fabricant de puces électroniques a confirmé ses objectifs 2011 d'augmentation du chiffre d'affaires et du résultat de ses activités opérationnelles poursuivies, conformément à son plan de développement 2010-2013. La société dit s'attendre à une contribution "bien moins importante" de l'activité "licence de brevets" en 2011 en raison de l'action en justice pour violation de brevets qu'elle a engagée aux Etats-Unis.

Ces chiffres n'emballent pas les investisseurs qui sanctionnent le titre ce jeudi à la Bourse de Paris. Dans la matinée, l'action Gemalto lâche ainsi près de 4% à 32,25 euros dans un marché en repli de 1%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :