LG arrête les frais et abandonne la course aux smartphones

 |  | 287 mots
Lecture 1 min.
Les premiers Nexus lancés par Google avait été développé et fabriqué par LG.
Les premiers Nexus lancés par Google avait été développé et fabriqué par LG. (Crédits : Reuters)
Le fabricant sud-Coréen d'électronique et d'électroménager n'a jamais réussi à percer sur le marché très concurrentiel du smartphone. Les pertes cumulées sur cette activité s'élèvent à plusieurs milliards d'euros.

LG Electronics, deuxième fabricant sud-coréen d'électroménager après Samsung, a annoncé lundi qu'il fermait sa division smartphones, déficitaire depuis de nombreuses années.

Jadis considéré comme un pionnier du système d'exploitation Android, LG avait au début des années 2010 collaboré avec Google sur la série Nexus.

Mais le groupe a eu toutes les difficultés du monde à faire décoller ses ventes, notamment parce qu'il est arrivé en retard sur le marché et qu'il a subi la concurrence féroce de rivaux chinois comme Huawei.

Il a longtemps été classé parmi les dix premiers producteurs de smartphones au monde. Mais à en croire la société spécialisée Counterpoint, la dernière fois qu'il a eu une part de marché de 3% ou plus remonte au deuxième trimestre 2018.

Cela fait 23 trimestres consécutifs, soit depuis 2015, que la division smartphones de LG est dans le rouge, pour une perte totale cumulée de cinq trillions de won (3,8 milliards d'euros) à la fin de l'année dernière.

Concentré sur la voiture électrique et la robotique

La division "n'a pas réussi à produire des résultats" sur fond de "compétition accrue sur les prix entre les différents concurrents sur le marché du smartphone d'entrée de gamme", a expliqué LG dans un communiqué.

Cette fermeture fait que le groupe va pouvoir "concentrer ses ressources sur les secteurs qui enregistrent de la croissance comme les composants pour véhicules électriques", la robotique et la maison intelligente", ajoute le groupe.

Des médias avaient fait état de discussions avec le vietnamien Vingroup sur une possible vente de la division, mais elles auraient échoué en raison d'un désaccord sur le prix.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2021 à 10:45 :
Logique lorsque l'on n'est pas capable de voir ce que sera l'outil.
Comme j'ai eu l'occasion d'exercer dans le domaine, disons que cela montre que les R&D ont été composé avec des bras cassés, ou l'expérience d'un entretien chez eux, a Villepinte m'a permit de mieux comprendre aussi pourquoi il ne capte pas.


C'est un métier le développement dans ce domaine, du coup mettre des clones de grandes écoles pour espérer avoir la vision, bon ben nous pouvons constater le niveau de vision.

Pourtant ce n'était pas difficile de voir et comme ils sont sur la domotique, encore une fois on ne peut s'imaginer a quel point le vide est a présent dans les R&D peuplé de gens dont l'expérience sur le domaine n'existe pas ou peu.

(j'étais de ceux qui ont eu accès a des savoirs , seuls puisque délocalisation par la suite systèmique, donc tout cela est logique est relève du statut et non de la vision dont seul le constat reste.

Ils auraient du parler avec moi pour comprendre ou est le chemin, mais pour autant l'inertie et le vide de savoir me permet 10 ans après de constater qu’ils n'ont toujours pas compris....

la clefs des facteurs d'interopérabilité qui finalement fut ma spécialité m'a permit y compris la ou je bossais de comprendre qu'ils ne captaient rien non plus.

Au moins, je n'ai pas de déception pour un développeur, j'ai compris tout cela pour en faire le constat a présent.

La technologie demande de la vision, et non des moyens, mais cela ne peut être si les mécanismes sont caduc....

Et pourtant il y a toujours des choses visibles alors qu'elle ne m'intéressent plus.

Les ricains par contre savent lire ces choses, c'est la raison pour laquelle forcément le résultat est le prisme des actes !
a écrit le 06/04/2021 à 0:01 :
Cette entreprise acte son échec sur ce marché, assume ses pertes et réoriente ses ressources vers d'autres marchés sur lesquels elle s'estime mieux positionner.

En somme, une grosse entreprise gérée avec lucidité.
a écrit le 05/04/2021 à 14:23 :
Il y a plusieurs années j'ai failli acheter un LG, toutes les qualités voulues,puces, audio etc, sauf qu'ils ont oublié d'y mettre de la Ram, 1 seul malheureux giga, j'ai donc acheté un star note 3 qui en avait 2, j'aurais jamais pu m'en servir.
Tout le temps en retard d'une guerre, c'est le client qui décide.
Normal que ça ne se vende pas.
a écrit le 05/04/2021 à 11:57 :
Mes parents ont un four à micros-ondes Lucky Goldstar qui a 35 ans et fonctionne comme au premier jour, ils mériteraient qu'au lieu de les taxer on leur donne de l'argent rien que pour ça. Mais il est évident qu'il ne fallait pas arriver trop tard sur ce marché déjà que ceux qui étaient là très tôt et en tête comme Nokia se sont totalement vautrés. Tout ceci mériterait quand même un bon gros dossier d'enquêtes quand on sait comme nos smartphones sont devenus tellement importants pour les consommateurs mais également pour la société marchande et les États.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :