Pourtant en hausse, les résultats de STMicroelectronics déçoivent

Le groupe franco-italien STMicroelectronics a publié ce vendredi un bénéfice net de 57 millions de dollars au premier trimestre contre une perte de 541 millions un an plus tôt. Son chiffre d'affaires, de 2,33 milliards de dollars, grimpe de 40% sur un an mais se replie de 10% par rapport au 4e trimestre 2009.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

STMicroelectronics, le premier fabricant européen de semi-conducteurs est sorti du rouge au premier trimestre. Il a dégagé sur cette période un bénéfice net de 57 millions de dollars (43 millions d'euros) contre 541 millions de perte un an plus tôt, soit un bénéfice ajusté par action (hors coûts de restructuration et ajustements comptables liés à des acquisitions) de 0,06 dollar. Pour certains analystes qui visaient 0,08 dollar, ce premier trimestre est décevant. Pour d'autres, le groupe a fait légèrement mieux.

Le chiffre d'affaires de ces trois premiers mois atteint 2,32 milliards de dollars marquant un bond de 40% sur un an. Un niveau pourtant très légèrement inférieur au consensus Reuters qui tablait sur une moyenne de 2,34 milliards. Comparé au trimestre précédent (4e trimestre 2009), ce chiffre d'affaires perd 10% conformément à ce qu'il avait anticipé puisque son objectif de repli séquentiel était compris entre 7 et 13%.

Pour la suite de l'exercice, en se basant sur une amélioration "substantielle" de sa situation financière, le groupe franco-italien a indiqué tabler désormais sur une hausse séquentielle de son chiffre d'affaires comprise entre 6 et 12% et une légère amélioration de plus ou moins un point de sa marge brute, à 38%. Il vise également une progression significative de son bénéfice par action trimestre après trimestre en 2010. Prévoyant une croissance du marché de 15% à 20% en 2010, il entend faire mieux que le marché.

En attendant, les analystes jugent ces résultats du premier trimestre décevants. D'autant plus que l'allemand Infineon, a déclaré lundi dernier qu'il s'attendait à relever ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2009-2010 après un deuxième trimestre solide tandis que l'américain Intel a affiché la semaine dernière une hausse plus marquée que prévu de ses ventes du premier trimestre.

A la Bourse de Paris, ces résultats sont sévèrement sanctionnés. A la clôture, le titre avance de 5,12% à 7,28 euros.

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.