Zynga veut s'émanciper de Facebook

 |   |  261  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'éditeur de jeux vidéo sociaux a dévoilé jeudi son propre site communautaire, qu'il entend lancer en mars.

Le leader des jeux "sociaux" en ligne Zynga a dévoilé jeudi son propre site communautaire, qu'il entend lancer ce mois-ci, ce qui commencera à l'émanciper du géant Facebook, où il réalise actuellement l'essentiel de son chiffre d'affaires.

Le site Zynga .com doit se lancer avec plusieurs des jeux best-sellers de la marque, CastleVille, Words With Friends, CityVille, Hidden Chronicles et Zynga Poker, et la promesse de bien d'autres titres, auxquels pourront s'adonner les internautes avec leurs correspondants en ligne.

"Nous avons construit Zynga .com pour donner à nos joueurs plus de façons de se connecter et de jouer à de formidables jeux sociaux, qu'ils soient conçus par Zynga ou d'autres développeurs talentueux", a expliqué le fondateur et patron de l'entreprise Mark Pincus.

M. Pincus a présenté le site plus comme une expansion de son offre sur Facebook que comme une quête d'indépendance. Il y aura des passerelles entre Zynga .com et Facebook pour que les internautes puissent suivre les performances de leurs amis d'un site à l'autre.

"Je vois cela comme une formidable manifestation de notre relation avec Facebook qui approfondit le jeu", a fait valoir à l'AFP le directeur général de Zynga , Manuel Bronstein.

Fondé en 2007, Zynga , basé à San Francisco (Californie) a aussi lancé les jeux YoVille, Café World, Mafia Wars ou encore PetVille, entre autres, parmi ses programmes accessibles sur plusieurs sites et sous forme d'applications pour appareils portables.

Sur Facebook, où il réalise "pratiquement toutes (ses) recettes", Zynga cumulait l'an dernier plus d'amateurs que 15 autres éditeurs de jeux réunis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :