Mon chat a 70.000 amis... sur Internet

Une jeune agence web bordelaise, Octopepper, a créé le premier réseau social français... pour animaux ! Le site, baptisé Yummypets, lui a permis de se faire un nom et de lever 1,5 million d'euros.
Gaston le chat / DR
Gaston le chat / DR

Fondé en janvier, Yummypets (« délicieux animaux », en français) compte déjà plus de 70.000 membres, chats, chiens, chevaux, oiseaux, rongeurs, reptiles, etc. Près de 100?millions de pages ont été vues depuis le début de l'année, avec une durée de connexion moyenne de 17 minutes par visite. « En Europe et aux États-Unis, il y a plus d'animaux de compagnie que d'hommes. Or, sur Internet, peu de sites leur étaient consacrés », explique Matthieu Glayrouse, cofondateur d'Octopepper avec Mathieu Chollon.
Créée il y a à peine trois ans, cette jeune agence web entend désormais se développer à l'international. Cinq mois après son lancement, le site communautaire a déjà opéré une levée de fonds de 1,5 million d'euros auprès du capital-développeur Newfund. Des versions allemande et portugaise vont bientôt voir le jour et s'ajouter aux moutures française et anglaise. Issu d'une famille modeste, Matthieu Glayrouse, Bordelais de 30 ans diplômé d'une école de commerce, ne s'attendait pas à une telle ascension. Fin 2009, l'entreprise comptait quatre salariés. Aujourd'hui, il y en a dix-huit.

Une première chance arrachée à Londres

Mais cette réussite ne tient pas du hasard. « Dès le départ, nous avons misé sur l'innovation, en réservant 20% de l'activité à l'incubation de projets », rappelle-t-il. À cela, il faut ajouter un culot payant. « À nos débuts, pour nous faire connaître, nous sommes allés démarcher à Londres », raconte-t-il. Fortune Cookie, une agence web reprise par WPP, leur a donné leur chance auprès de ses clients de renom, comme la Fifa, la SNCF... Et maintenant, la start-up bordelaise, qui réalise 400.000 euros de chiffre d'affaires, entend se faire une place dans la cour des grands.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.