En crise, Twitter licencie... 8% de ses effectifs

Le groupe de micro-blogging va licencier jusqu'à 336 personnes dans le cadre d'un plan de restructuration, sur fond de reprise en main (récente) du site par son emblématique cofondateur Jack Dorsey.
En grande perte de vitesse, le célèbre site de microblogging va supprimer 8% de ses effectifs.
En grande perte de vitesse, le célèbre site de microblogging va supprimer 8% de ses effectifs. (Crédits : © Dado Ruvic / Reuters)

Le bruit courait déjà depuis plusieurs jours. Twitter l'a confirmé mardi, il va licencier jusqu'à 336 personnes, réduisant ainsi ses effectifs à l'échelle mondiale d'environ... 8% ! Cette suppression d'emplois massive intervient dans le cadre d'un vaste plan de restructuration et à peine quelques jours après l'arrivée du cofondateur Jack Dorsey à la direction permanente du site communautaire.

Le groupe de micro-blogging américain a estimé que le montant des indemnités de licenciements serait compris entre 10 à 20 millions de dollars (8,8 à 17,6 millions d'euros) et que les coûts de restructuration devraient représenter cinq à 15 millions de dollars.

Des licenciements "difficiles mais nécessaires"

Sur son propre compte Twitter, le nouveau PDG fait allusion aux licenciements, évoquant des décisions "difficiles mais nécessaires" permettant notamment à Twitter de reprendre le chemin de la croissance, renvoyant les salariés vers une lettre expliquant les raisons de cette décision :

Niveau de croissance "inacceptable"

Au deuxième trimestre, le réseau social affichait 304 millions d'utilisateurs actifs dans le monde, contre 302 millions trois mois plus tôt. Deux millions d'utilisateurs supplémentaires en trois mois, c'est le rythme de croissance le plus faible qu'ait connu le site depuis sa cotation en 2013. Une faible croissance que Jack Dorsey a qualifié d' "inacceptable". D'autant plus que son rival Facebook a engrangé, lui, 100 millions d'utilisateurs en un seul semestre.

En outre, Twitter affichait une perte nette de 136,7 millions de dollars au deuxième trimestre, contre 144,6 millions de dollars un an plus tôt. Son chiffre d'affaires progressait quant à lui moins qu'au premier trimestre.

Dans les transactions électroniques d'avant-Bourse, l'annonce des coupes d'effectifs a profité au titre Twitter, qui a gagné jusqu'à 4,66%, avant de réduire ses gains pour afficher une progression de 2,26% à 29,4 dollars une demi-heure avant le début des échanges à Wall Street.

(Avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 14/10/2015 à 0:24
Signaler
Attention, les syndicats feront grève demain et twitter sera indisponible toute la journée! C'était juste histoire d'imaginer si twitter avait été francais... :)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.