Résultats en baisse pour Thomson Reuters au deuxième trimestre

 |   |  463  mots
Le groupe d'informations électroniques annonce un bénéfice et un chiffre d'affaires trimestriels en baisse. Des résultats légèrement inférieurs aux attentes. Thomson Reuters table néanmoins pour un retour à la croissance des ventes au troisième trimestre.

Thomson Reuters a annoncé ce jeudi un bénéfice opérationnel courant en recul de 17% à 655 millions de dollars (500 millions d'euros) au deuxième trimestre.
Le bénéfice par action ajusté est revenu à 47 cents, contre 58 cents sur la même période l'an dernier. Les analystes financiers de Thomson Reuters anticipaient en moyenne un bénéfice par action (BPA) de 48 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel a diminué de 2% à 3,22 milliards de dollars. Le marché tablait sur 3,23 milliards.

"Si nos marchés ne s'améliorent que lentement, nous constatons une accélération des résultats en termes de revenus, de ventes nettes et de gains de clients pour nos nouveaux produits", déclare dans un communiqué le directeur général du groupe, Tom Glocer. Il ajoute : "Sur la base de ces tendances encourageantes, nous prévoyons que Thomson Reuters renouera avec la croissance du chiffre d'affaires au troisième trimestre."
Le groupe réaffirme prévoir pour l'ensemble de 2010 un chiffre d'affaires stable ou en légère baisse par rapport à 2009 et une amélioration de ses ventes nettes.

Comme d'autres sociétés qui fournissent des clients financiers, Thomson Reuters réalise une part importante de son chiffre d'affaires via des abonnements à long terme. Alors que les ventes nettes se sont améliorées sur le trimestre, le chiffre d'affaires reste en baisse sur un an en raison de l'impact différé des annulations d'abonnements. Thomson Reuters réalise par ailleurs de gros investissements dans de nouveaux produits pour les opérateurs des marchés financiers et les professionnels du droit, ce qui pèse sur les marges. La marge d'exploitation est tombée à 20,4% au deuxième trimestre, contre 24,2% il y a un an.

Dans la division Marchés, qui regroupe les services au secteur financier, le chiffre d'affaires accuse un repli de 4% par rapport au deuxième trimestre 2009 mais s'affiche en hausse par rapport aux trois premiers mois de cette année, hors effets de change. Il s'agit du deuxième trimestre consécutif de croissance séquentielle.

Le chiffre d'affaires de la division Professionnels, qui inclut les bases de données et autres services d'information aux secteurs du droit, de la comptabilité, de la recherche et du dépôt de brevets et de la santé, a progressé de 2%. Thomson Reuters précise par ailleurs que sur ce marché en croissance de l'information juridique, la concurrence se renforce.

Reuters, l'agence de presse de Thomson Reuters, accuse une baisse de 3% de son chiffre d'affaires, mais ses ventes nettes sont devenues positives après un contrat remporté avec la chaîne câblée CNN du groupe Time Warner.

Le service vidéo en ligne, Reuters Insider, lancé au deuxième trimestre, affiche 40.000 abonnés dans quelque 8.000 sociétés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :