Walt Disney : ses chaînes de télévision font grimper son bénéfice

 |   |  401  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe de loisirs et de médias américain a augmenté son bénéfice de 11% au troisième trimestre de son exercice 2010/2011.

C'est un peu mieux qu'espéré. Le groupe Walt Disney a dégagé un bénéfice net en hausse de 11% au troisième trimestre de son exercice 2010/2011 (qui sera clos fin septembre). Porté à 1,48 milliard de dollars, le bénéfice, rapporté au nombre d'actions, revient ainsi à 77 cents, soit 4 cents de plus que les prédictions des analystes.

Cette performance résulte du chiffre d'affaires du groupe de médias et de loisirs basé à Burbank (Californie) qui a progressé de 7% pour s'établir à 10,68 milliards de dollars. Un chiffre là encore légèrement supérieur aux prévisions de Wall Street (10,45 milliards).

Cette croissance est en grande partie due au succès des chaînes de télévision et des réseaux câblés du groupe américain. Portés par le succès de la chaîne sportive ESPN, leurs revenus ont augmenté de 5% à 4,9 milliards de dollars. C'est une preuve de la "solidité constante de nos chaînes de télévision", estime Walt Disney dans un communiqué.

Cars 2, film numéro un pour ses produits dérivés

Si le petit écran fait recette, il n'en est pas de même côté grand écran. Les recettes cinéma restent certes stables (-1% à 1,62 milliard de dollars), mais le bénéfice chute de 60%, en raison des charges liées à la restructuration engagée il y a deux ans.

En revanche, le chiffre d'affaires de la division des produits dérivés enregistre la meilleure croissance de ce trimestre, avec une hausse de 13%. Son bénéfice croît, lui, de 32%, notamment grâce aux ventes d'objets tirés du film "Cars 2", sorti fin juillet.

3,2 milliards de bénéfices pour les parcs et les croisières

De son côté, la division parcs et loisirs enregistre elle aussi une belle augmentation de son chiffre d'affaires (+12% à 3,2 milliards). Les profits des parcs d'attractions de Paris et de Tokyo sont à la traîne mais sont largement compensés par le succès du parc de Hong-Kong et celui des croisières de Disney Cruise Line, filiale du groupe proposant des croisières aux Bahamas ou aux Caraïbes avec les personnages de Disney à bord.

Fort de ces résultats, le groupe espère continuer sur sa lancée, notamment grâce à la construction, en Chine, du premier parc Walt Disney. "Nous sommes optimistes sur notre cycle de création", assure-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/08/2011 à 13:04 :
Euh, pourrait-on informer Anna Villechenon que Walt Disney est mort le 15 décembre 1966 ! Il n'a dès lors pas pu estimer quoi que se soit dans un communiqué...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :