Première baisse d'abonnés au mobile en France depuis 2002

La téléphonie mobile en France a perdu 5.100 contrats au premier trimestre à 61,48 millions, principalement du fait de la baisse des cartes prépayées.
(Crédits : Reuters)

Le gendarme des télécoms en France, l'Arcep, a publié ce jeudi, son observatoire de la téléphonie pour le premier trimestre. Il réserve une surprise : une baisse (légère) des clients du mobile, une première depuis 2002.

La téléphonie mobile en France a ainsi perdu 5.100 contrats à 61,48 millions de janvier à fin mars, principalement du fait de la baisse des cartes prépayées (- 612.000).

Le taux de pénétration s'élève  tout de même à 95,2%. Et sur un an, la tendance reste porteuse avec une hausse de 5,6%. Les clienst du mobile continuent à envoyer toujours plus de SMS : 124,4 par utilisateur par mois (plus de 4 par jour) contre 80,7 un an auparavant.

Les opérateurs virtuels (MVNO, non détenteurs d'un réseau) tels Virgin Mobile , NRJ Mobile, Coriolis et autres, progressent avec 114.700 clients gagnés en trois mois ce qui leur donne 6,15% de part de marché alors que les trois grands opérateurs (France Télécom Orange, SFR et Bouygues) en perdent 125.400.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 06/05/2010 à 16:12
Signaler
Voilà "ENFIN" les premiers effets de la crise. On commence à gérer les priorités budgétaires. Attendre FREE sur le portable c'est un rêve qui va durer (je suis FREE en box!), soit ils seront obligés de passer un accord avec un réseau installé, soit i...

à écrit le 06/05/2010 à 15:11
Signaler
Ils attendent le quatrième opérateur..... moi aussi !!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.