Nokia maintient le cap malgré les critiques

 |   |  244  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
"Il y a encore beaucoup de travail à fournir, mais nous avons déjà construit des fondations solides. Nous croyons à notre stratégie" a expliqué aux actionnaires le directeur général Olli-Pekka Kallasvuo.

Le président de Nokia a assuré de son soutien la direction du groupe dans sa décision de privilégier dorénavant les services au "hardware". "Nous soutenons le choix de la direction", a déclaré Jorma Ollila aux actionnaires réunis en assemblée générale.
Nokia démarre une nouvelle activité en proposant une gamme de services sur internet, comme par exemple le téléchargement de musique ou l'accès à une messagerie, mais qui, jusqu'ici, ne suscite guère d'engouement.
 

"Il y a encore beaucoup de travail à fournir, mais nous avons déjà construit des fondations solides. Nous croyons à notre stratégie", explique le directeur général Olli-Pekka Kallasvuo. La direction du groupe a essuyé de nombreuses critiques de la part des analystes et des actionnaires, le titre Nokia n'ayant pas profité de la reprise du marché. Le premier fabricant mondial de téléphones portables figurera parmi les quelques entreprises à ne pas enregistrer une croissance du bénéfice en 2010.
 

Le mois dernier, le groupe annonçait que la commercialisation des téléphones Symbian 3 serait repoussée du premier au deuxième trimestre, faisant chuter le cours du titre. Olli-Pekka Kallasvuo a assuré que la nouvelle génération de produits Nokia rattraperait le retard du groupe sur le segment des teléphones inetlligents.
 

Le chiffre d'affaires de Nokia a diminué de 19% en 2009 et son résultat d'exploitation de 76%. Nokia a terminé en baisse de 1,6% à 8,94 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :