Gemalto attaque en justice Google sur Android

 |  | 147 mots
Lecture 1 min.
La plainte concerne aussi HTC, Motorola et Samsung dont le système Android de Google équipe les téléphones mobiles.

Gemalto a annoncé ce lundi avoir engagé une action en contrefaçon aux Etats-Unis visant le système d'exploitation mobile Android de Google. La plainte concerne aussi HTC, Motorola et Samsung dont ce système équipe les téléphones mobiles.
 

Dans un communiqué, le fabricant français de cartes à puces, leader mondial du secteur, dit avoir "initié une action en contrefaçon aux Etats-Unis contre Google, HTC, Motorola, et Samsung pour l'utilisation d'innovations de Gemalto dans le système d'exploitation Android, la machine virtuelle Dalvik, et les outils de développement et produits associés".
 

Les technologies brevetées concernées par cette action ont été développées dans les années 90 dans le centre de recherche et développement de Gemalto au Texas, précise Gemalto. La société ajoute quelle "ne fera pas plus de commentaires sur cette affaire légale en cours".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :