Google dévoile son second smartphone, le Nexus S

Ce nouveau modèle est signé Samsung et équipé de la dernière version du logiciel Android. La date de sa sortie en France n'est pas encore connue.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Google)

Après le Nexus One, voici le Nexus S. Google a dévoilé lundi soir son second smartphone, équipé de la toute dernière version de son système d?exploitation pour mobile, Android. Le Nexus S a été conçu par le sud-coréen Samsung, numéro deux mondial des téléphones portables, quand le tout premier modèle avait été lancé il y a deux ans par le taïwanais HTC. Le Nexus S est également équipé de la technologie sans contact NFC.

Google promet que ce téléphone offrira « une pure expérience Google », c?est-à-dire « un accès débridé et non filtré aux meilleurs services mobiles Google et les meilleures sorties et mises à jour d?Android. »Ce nouveau modèle, co-développé par Google et Samsung et présenté comme « la nouvelle génération des appareils sous Android », possède un grand écran brillant Super-Amoled comme le Galaxy S de Samsung. Il est doté d'une mémoire interne de 16 Go.

Le Nexus S sortira le 16 décembre aux Etats-Unis, sans abonnement ou avec un forfait T-Mobile, en ligne et dans les magasins de la chaîne d?électronique Best Buy. La chaîne, qui bénéficie d'un contrat d'exclusivité, lancera le Nexus S le 20 décembre au Royaume-Uni, dans ses magasins et ceux de sa filiale Carphone Warehouse (maison-mère de The Phone House). Sa sortie en France n?est pas encore officiellement programmée. Le Nexus S sera vendu 529 dollars ou 550 livres sterling sans abonnement (soit environ 650 euros) ou à 199 dollars avec un forfait mensuel de T-Mobile sur deux ans.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.