Nokia va se délester de 7.000 salariés

 |   |  310  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Le géant finlandais, encore numéro un du mobile en volume, va réduire son personnel de 4.000 postes d'ici fin 2012 et transférer 3.000 salariés travaillant sur son logiciel Symbian à Accenture. Le but est de réaliser 1 milliard d'euros d'économies en 2013.

Stephen Elop, le nouveau patron de Nokia depuis septembre, avait prévenu qu'il fallait au leader mondial des téléphones mobiles, en perte de vitesse, un traitement de choc pour retrouver de l'agilité. Il a décidé de tailler dans le vif des effectifs. Ce mercredi matin, le groupe finlandais vient d'annoncer un "plan de coopération stratégique" avec Accenture, auprès duquel il va externaliser son activité de développement logiciel sur le système d'exploitation Symbian, ce qui va se traduire par le transfert de 3.000 salariés de Nokia au groupe de conseil d'ici à l'été.

Nokia a choisi de privilégier le système d'exploitation de Microsoft, Windows Phone, au détriment de son propre logiciel historique pour se relancer dans les smartphones. En outre, Nokia va supprimer 4.000 emplois d'ici à la fin de l'année 2012, essentiellement au Danemark, en Finlande et en Grande-Bretagne.

Plus de 10% des effectifs concernés

Nokia, qui emploie environ 60.000 personnes dans le mobile, (hors joint-venture d'équipements de réseau Nokia Siemens Networks) va donc réduire au total de plus de 10% ses effectifs. cette restructuration, qui doit permettre des économies de 1 milliard d'euros en 2013. Lors des résultats trimestriels publiés la semaine dernière, Stephen Elop avait juste indiqué que "la plupart des employés seraient toujours dans les effectifs à la fin de l'année."

C'est confirmé ce mercredi matin : "Tous les employés affectés par ces plans de réduction pourront rester salarié de Nokia tout au long de l?année 2011" précise le communiqué. "Nous offrirons à ceux qui perdent leur travail une gamme d?options comme un support individuel dans la recherche de travail, une nouvelle formation pour faire de nouveaux investissements afin de promouvoir l?innovation et nous travaillerons avec de nombreux partenaires pour créer de nouvelles opportunités" a indiqué Stephen Elop.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2011 à 20:09 :
C'est dommage, dans les 7000, ils ont oublié le plus inutile d'entre eux :-)
a écrit le 27/04/2011 à 13:02 :
J'te donne ceci, tu m'donnes cela. Au final, on sauve ce qui peut encore l'être, et Adieu l'Europe !!
a écrit le 27/04/2011 à 12:03 :
quelle honte
a écrit le 27/04/2011 à 10:48 :
1Md? d'économie en 2013 grâce à ces licenciements. Cela représente une dépense par employé d'environ 140000?. Ils licencient les plus gros salaires, en d'autres termes, ils se coupent la tête.
En contrepartie, ils vont maintenant devoir payer WP7: actuellement, Nokia vend entre 300 et 400 Millions de téléphones par an. S'ils basculent tous leurs téléphones sur WP7, en payant la licence au prix ridicule de 2,5? l'unité, ils ne gagneraient pas sous!
Cet accord est une fabuleuse destruction de valeur pour l'Europe qui est en train de perdre son savoir-faire d'une OS grand public. Il y aurait une édude à faire pour analyser le comportement des 38% de l'actionnariat US de Nokia par rapport au plus de 50% de l'actionnariat européen.
Réponse de le 28/04/2011 à 10:32 :
140k euro par employe cela comprend aussi les couts des structures, voyages, IT etc j'imagine, pas uniquement les salaires...
Enorme perte de valeur pour l'europe je suis d'accord!!!
a écrit le 27/04/2011 à 10:08 :
quelle misere de lire pareille chose !!!
Réponse de le 29/04/2011 à 13:40 :
Vous avez raison ! mais hélas il s'agit de haute finance et là le coeur ne compte plus !
Tout cela fait des chômeurs en plus,pendant que d'autres s'en mettent plein les poches,l'honêteté n'existe plus,il ne rest plus que les"gros porte feuille" !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :