Viadeo quitte la Chine et recentre son développement en France

 |   |  280  mots
Les annonces de Viadeo ont suscité un enthousiasme très fort du côté des investisseurs: à 9h42, l'action du groupe gagnait 11,79%, pour une valeur grimpant à 2,37 euros le titre.
Les annonces de Viadeo ont suscité un enthousiasme très fort du côté des investisseurs: à 9h42, l'action du groupe gagnait 11,79%, pour une valeur grimpant à 2,37 euros le titre. (Crédits : DR)
La Bourse accueille favorablement ce matin la décision de la société française, concurrente de LinkedIn, qui n'est pas parvenue à trouver un investisseur pour soutenir son développement sur le marché chinois.

Viadeo a annoncé, jeudi 24 décembre, un changement radicalement de sa stratégie. Le réseau social professionnel a annoncé son retrait du marché chinois à la fin de l'année car "l'entrée en Bourse de la société en 2014 n'a permis de lever sur le marché qu'une partie des fonds initialement recherchés". Dès son introduction en Bourse, Viadeo n'avait pas brillé en raison de la frilosité des investisseurs français vis-à-vis des valeurs Internet. Ainsi le groupe n'a pas eu les moyens de s'adapter à ce marché prometteur mais concurrentiel.

Viadeo a bien tenté de trouver "un investisseur, un acheteur ou un partenaire local" mais n'y est pas parvenu, à cause, selon lui, "du ralentissement historique de la croissance de l'économie, de la crise financière majeure au cours de l'été 2015 et de plusieurs dévaluations de la devise nationale". Avec l'abandon de ses activités en Chine, Viadeo estime qu'il devrait pouvoir "afficher une croissance rentable et durable à moyen terme".

Fermeture d'un centre serveur de la filiale américaine de Viadeo

Également, le groupe français indique qu'il prévoit de fermer un centre serveur géré par APVO, sa filiale américaine qui, annonce l'entreprise, pourrait faire l'objet d'un redressement fiscal par les autorités françaises. Ainsi, Viadeo choisit de se recentrer sur le marché français en y "ré-allouant les ressources de développement" et présentera dans le détail au premier semestre 2016 sa nouvelle stratégie dédiée au marché français.

Ces annonces ont suscité un enthousiasme très fort du côté des investisseurs: à 9h42, l'action du groupe gagnait 11,79%, pour une valeur grimpant à 2,37 euros le titre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2015 à 22:40 :
Pas un de ses commentaires semble oublier la belle histoire de David contre Goliath. Nous avons besoin d'entrepreneurs qui croient encore que tout est possible! Merci alors pour vos critiques assis dans vos canapés. Mais levez vous également pour secouer la France.
Réponse de le 27/12/2015 à 8:57 :
Vous permet un commentaire aussi plat sur 3 ces avis qui se ressemblent? Vous connaissiez David Sarfaty?
Réponse de le 27/12/2015 à 9:14 :
Ca ne vous gene pas que ce monsieur ne paye pas ses impots alors qu'il beneficie de l'argent des contribuables viable FSI?
a écrit le 25/12/2015 à 14:24 :
Suffisant arrogant fraudeur né. Mr Sarfarty va gouter au principe de réalité et ses investisseurs aussi. Mais où est donc passé tout cet argent?
a écrit le 24/12/2015 à 18:21 :
Viadeo a été financé par le FSI sous Sarkozy Fillon Wauquiez Pécresse,

pas un seul élu régional, européen, de l'assemblée nationale et du sénat n'a le moindre profil sur Viadeo !!!

Viadeo est une coquille vide de contenu, in finé inutile.
Réponse de le 26/12/2015 à 13:40 :
avec des dirigeants comme ceux de Viadeo, pas besoin d etre torpillé pour couler
a écrit le 24/12/2015 à 15:07 :
L'écrasante majorité de son Chiffre d'Affaires global en FRANCE pour... une société de droit américain : un bel exemple de patriotisme fiscal !
Les serveurs sont bien implantés aux USA mais les clients sont majoritairement en France !
Tout ceci est d'autant plus moralement troublant qu'en 2012 déjà, Viadeo levait 24 M€ dont 10 M€ du Fonds stratégique d'investissement (Français).
Bref, opportunisme fiscal avéré. Il semble de surcroit que l'avidité et la cupidité des dirigeants supplante largement le service à la clientèle, ce que le cours de bourse semble traduire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :