Facebook teste l'application qui pourrait sérieusement concurrencer LinkedIn et Viadeo

 |   |  253  mots
Le réseau social américain n'a pas abordé la question de la rentabilité du service. Il pourrait fonctionner selon un modèle mélangeant abonnements et publicités.
Le réseau social américain n'a pas abordé la question de la rentabilité du service. Il pourrait fonctionner selon un modèle mélangeant abonnements et publicités. (Crédits : reuters.com)
Facebook at Work, disponible pour Android et iOS, est déployé de manière expérimentale sur plusieurs pays. Les sociétés qui testent le service ont le contrôle des informations échangées par ses salariés.

Un concurrent sérieux pour LinkedIn et Viadeo vient de débarquer. Facebook a annoncé mercredi 14 janvier avoir commencé à déployer de manière expérimentale une version professionnelle de son site.

L'application Facebook at Work fonctionne à la manière d'un Facebook classique mais avec de nouvelles fonctions telles qu'un fil d'actualité, des outils de dialogue au sein de l'entreprise, mais aussi entre les entreprises, et la possibilité de partager des documents. Elle est disponible pour Android et iOS sur l'Apple Store et sur Google Play, mais seul un nombre restreint d'entreprises qui travaillent en amont avec le réseau y ont accès.

Chaque société a le contrôle des informations échangées par ses salariés

Cette version professionnelle est hébergée par les serveurs de Facebook dans le cloud mais chaque société a le contrôle des informations échangées par ses salariés. Facebook n'a pas communiqué le nom des entreprises participant au projet pilote précisant seulement qu'elles étaient réparties sur plusieurs pays.

"Cela fait plusieurs années maintenant que nous utilisons Facebook at Work en interne", a expliqué une porte-parole de Facebook, Elisabeth Diana. "Cela nous permet de collaborer de manière plutôt efficace et nous estimons que nous pouvons maintenant apporter cet outil à d'autres entreprises".

Le réseau social américain qui compte 1,35 milliard d'utilisateurs actifs par mois, n'a pas abordé la question de la rentabilité du service. Il pourrait fonctionner selon un modèle mélangeant abonnements et publicités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2015 à 15:20 :
En réalité ce n'est pas à Linkedin et Viadeo, qui sont des réseaux sociaux inter-entreprise et de recherche de profils, que Facebook At Work pourrait faire concurrence, mais à Yammer et Slack, qui sont réseaux sociaux intra-entreprise et de collaboration.
Réponse de le 16/01/2015 à 15:49 :
..et quelque chose comme BNI...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :