Yahoo ! bientôt racheté pour moins de 3 milliards de dollars ?

 |   |  348  mots
Fin avril, le groupe internet américain affiche une perte nette de 99 millions de dollars au premier trimestre.
Fin avril, le groupe internet américain affiche une perte nette de 99 millions de dollars au premier trimestre. (Crédits : © Denis Balibouse / Reuters)
Les candidats au rachat des activités Internet de Yahoo dépenseraientt 2 à 3 milliards d'euros maximum, selon le Wall Street Journal. En avril, le groupe Yahoo réclamait 10 milliards de dollars.

Les prétendants à un rachat des activités internet de Yahoo! ne seront pas près à mettre beaucoup de milliards de dollars sur la table pour parvenir à leurs fin. Verizon et les autres candidats (YP, des fonds d'investissement, dont Bain Capital, Advent International, TPG et peut-être KKR...) proposeraient entre deux et trois milliards de dollars pour racheter le cœur d'activité du groupe américain, révèle le Wall Street Journal, vendredi 20 mai, se basant sur des sources proches du dossier. En avril, des sources proches du dossier évoquaient des offres situées entre 4 et 8 milliards de dollars. En avril, Yahoo! expliquait ne pas être prêt à descendre sous les 10 milliards.

Cette réévaluation à la baisse pourrait s'expliquer entre autres par l'annonce début mai de la perte d'un contrat qui le liait depuis une quinzaine d'année au géant national des télécoms AT&T. Ce dernier a sélectionné la société informatique américaine Synacor comme nouveau gestionnaire pour ses portails internet et mobile. Par ailleurs, fin avril, le groupe internet américain affiche une perte nette de 99 millions de dollars au premier trimestre, contre un bénéfice de 21 millions de dollars un an plus tôt, plombé par les difficultés de son cœur de métier.

Les candidats à un rachat devaient poser leur dossier avant le 18 avril. Un nouveau tour d'enchère a démarré et devrait se terminer début juin, note le Wall Street Journal.

L'action de Yahoo! en recul

Néanmoins, le quotidien économique rappelle que ces informations sont à prendre avec des pincettes, car les prétendants à un rachat ont intérêt à encourager un prix bas. D'ailleurs, ces informations du Wall Street Journal ont ébranlé l'action de la société. Après avoir chuté de plus de 5%, le titre Yahoo! reculait de 1,66% au Nasdaq à 36,07 euros à 16h45, jeune française.

A noter qu'évaluer les activités Internet de Yahoo! n'est pas aisé. Sa valorisation de presque 35 milliards de dollars continue toutefois de refléter presque uniquement la valeur de ses participations asiatiques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :