Comment choisir son contrat d'assurance-vie ?

 |   |  312  mots
(Crédits : DR)
Olivier Farouz, directeur général de Arca Patrimoine, fournit quelques conseils pour s'y retrouver parmi les différents contrats d'assurance-vie.

Choisir son contrat, c'est d'abord connaître son objectif patrimonial (préparer sa retraite, se constituer une épargne, etc.), son horizon d'investissement, et, bien sûr, les risques que l'on accepte de prendre.

Parmi les centaines de contrats présents sur le marché, pour sélectionner celui qui vous correspond le mieux, il faut être attentif à quatre critères. D'abord, préférez les contrats individuels aux contrats collectifs : aucune modification ne peut y intervenir sans le consentement du souscripteur (sauf si elle est favorable aux assurés).

Surveiller le coût des frais

Puis, jetez un coup d'oeil aux frais. Le "0%", souvent sur Internet, ne rime pas toujours avec "bon contrat" : il faudra être un investisseur averti pour choisir parmi plusieurs dizaines de fonds, avec une assistance plus que limitée. Pour les néophytes, je conseille de privilégier la relation avec un conseiller pour vous accompagner dans vos décisions. Toutefois, les frais sur les versements ne doivent pas dépasser 3% pour un multisupport, ou 5% sur des contrats structurés intégrant garanties, planchers, cliquets ou performances minimales au terme. Au-delà, passez votre chemin ! Autres coûts à surveiller : les frais de gestion annuels, calculés sur la totalité de l'épargne (1% maximum), les frais d'arbitrages (pour passer d'un fonds à un autre) qui ne doivent jamais dépasser 1% des sommes transférées, et le taux de l'avance qui doit être inférieur à 6%.

Enfin, examinez soigneusement les supports disponibles sur le contrat multisupport. La présence d'une large gamme de fonds, couvrant tous les secteurs et les zones géographiques, est primordiale pour les investisseurs aguerris. Pour les novices qui ont dû mal faire le tri, les compagnies proposent aussi des fonds dits "profilés" (prudent, équilibré ou dynamique).

 

Accéder à l'intégralité des "Questions pratiques"

Retrouvez une nouvelle question pratique, du lundi au vendredi dans le journal La Tribune.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/02/2010 à 19:56 :
" préférez les contrats individuels aux contrats collectifs" : le problème c'est que ces contrats font l'objet de très peu d'innovations et pour cause car il faut que l'assureur envoie un recommandé au souscripteur pour recueillir son accord...

"Le "0%", souvent sur Internet, ne rime pas toujours avec "bon contrat" : il faudra être un investisseur averti pour choisir parmi plusieurs dizaines de fonds, avec une assistance plus que limitée." : plusieurs contrats internet proposent un service de gestion pilotée et/ou des fonds profilés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :