Prime d'assurance auto et moto : comment fonctionne le bonus / malus

 |   |  190  mots
Tous les contrats incluent cette clause qui présente de nombreuses exceptions.

Inutile d'éplucher les conditions générales de vente de chaque contrat d'assurance auto ou moto pour dénicher celui qui propose le meilleur bonus et le malus le plus faible: ces règles sont fixées par arrêté ministériel et sont donc toutes identiques d'un contrat à l'autre.

Le bonus

L'automobiliste bénéficie d'une ristourne de 5% sur le montant de sa prime d'assurance s'il n'a pas causé d'accident dans l'année. Au maximum, ce bonus peut atteindre 50%, ce qui revient à diviser le tarif de l'assurance par deux. Par ailleurs, l'automobiliste conserve son bonus s'il est responsable d'un accident pour la première fois alors qu'il n'a rien eu pendant trois ans.

Le malus

A chaque fois qu'un assuré est responsable d'un accident à 100%; sa cotisation est majorée de 25%. S'il n'est responsable qu'à 50%, le malus atteint 12,5%. Au maximum, la pénalité est de 250%, ce qui multiplie par 2,5 la prime d'assurance pour le conducteur.
Bon à savoir: si l'assuré n'est responsable d'aucun accident pendant deux ans de suite, les compteurs sont remis à zéro.

Si vous changez de véhicule ou d'assureur, le bonus (ou le malus) sera conservé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :