Institutions de prévoyance : de la solidarité à l'action sociale

 |   |  575  mots
Outre la gestion des garanties prévues par les contrats collectifs mis en place dans les entreprises, les institutions de prévoyance interviennent auprès des salariés et de leur famille grâce à des actions sociales, individuelles ou collectives. De l'octroi de prêt au financement de la recherche, les IP veulent répondre aux besoins et aux attentes des salariés.

La solidarité entre les salariés instaurée par les contrats collectifs s?exprime également à travers leur action sociale. En plus de leur rôle d?assureur complémentaire en prévoyance et santé, les institutions de prévoyance (IP) prélèvent sur les cotisations versées, sur leur résultat et/ou sur leurs réserves pour financer des actions sociales à destination des individus ou de d?un groupe de salariés.

D'un point de vue collectif, il s'agit par exemple d?aides au financement de la recherche médicale ou encore de réservation de lits dans des établissements spécialisés. En 2008, ces actions ont représenté 23 millions d'euros de dépenses pour les IP. Les actions individuelles prennent la forme de bonifications de prêt, d'aides d'urgence ou encore d?aide à l'insertion des jeunes via des bourses d'études. L'an dernier, 33 millions d'euros étaient consacré à ces actions individuelles. Au total, 98 millions d'euros ont été ainsi dépensé par les IP en 2008. Un chiffre qui ne cesse d'augmenter : en 1998 ce poste de dépense s'élevait à 46 millions d'euros.

 

Pour les principales institutions de prévoyance, l?action sociale est devenue un élément essentiel des contrats collectifs. Chez Malkoff Médéric, le budget 2009 consacre 100 millions d'euros à l?action sociale (Prévoyance et Retraite). « Nous avons le premier réseau d'action sociale de proximité», précise Hugues Dujeu, directeur des actions sociales. Les IP de Malakoff Médéric multiplient les actions comme le financement d?associations de terrains ou la mise en place de nouvelles technologies adaptées aux personnes vieillissantes.

AG2R la Mondiale consacre 0,9% des encaissements à son action sociale. Les deux IP du groupe proposent des actions très larges, de l'aide à la recherche à l'octroi de prêt en passant par la création d'un fonds spécifique d'aide pour la restauration rapide. « L'action sociale est un observatoire social. Au-delà d'aides financières accordées à nos adhérents, nous cherchons à comprendre le contexte dans lequel leur demande s'inscrit », résume Philippe Aziz, directeur des actions sociale du groupe. Selon lui, ces actions sont très attendues par les partenaires sociaux, et sont devenues de véritables éléments de différenciation entre les contrats collectifs des IP. « Il y a 4 ou 5 ans, nous étions moins sollicités. Mais maintenant, cela revient souvent dans les négociations ».

Chez D&O, autre groupe de protection sociale, les trois IP jouent à fond la carte de l'innovation, comme pour le lancement de la « domissimobox », un système de téléassistance proposé aux personnes en situation de dépendance. De chez elles, celles-ci n'auront qu'à appuyer sur une touche pour contacter les urgences, une autre pour être en lien avec leur pharmacien et une dernière pour être mise en relation avec une plateforme d'écoute. « C'est une action novatrice, s'enthousiasme Franck Girardeau, directeur des services à la personne. Nous avons dépensé en 2008 dix millions d'euros pour ces actions. C'est un poste conséquent qui est amené à se développer ».

Devant ce constat, les IP font de l'action sociale un véritable métier, avec des professionnels formés qui toute l'année assurent une veille des attentes des salariés et de leurs familles. Un rôle de soutien qui devrait d'abord commencer par de la communication : seulement un peu plus de 30 % des salariés et 40 % des employeurs savent que les institutions de prévoyance développent une action sociale.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :