Immobilier en Ile-de-France : chute au premier trimestre, du mieux en avril

 |   |  202  mots
Les chiffres de notaires montrent un effondrement du nombre de transactions immobilières en Ile-de-France au premier trimestre et une baisse des prix. Mais ils signalent un léger redressement en avril.

La Chambre des notaires a révélé ce mercredi que le nombre de ventes de logements en Ile-de-France a plongé de 42% au premier trimestre à 22.980 ventes contre 39.580 un an plus tôt soit leur plus bas niveau depuis 1996.
 

Sur la période, l''indice des prix Notaires-INSEE a baissé de 1% en rythme annuel sur la période et de 2,1% pour le seul premier trimestre. Un "décrochement" et  non un 'effondrement" selon ces professionnels. Mais c'est tout de même la première baisse des prix en rythme annuel  depuis le deuxième trimestre 1998.

Surtout, les notaires soulignent que  l'activité s'est légèrement redressée en avril (la Fnaim, fédération nationale de l'immobilier a annoncé une hausse inattendue des prix mensuels de 3%), sans que l'on puisse encore y voir un "véritable renversement de tendance". Ils estiment que le neuf a notamment profité des nouvelles aides fiscales du dispositif "Scellier".

Toutefois, ils tablent désormais sur des baisses de prix en 2009 nettement supérieures à leurs prévisions d'avril avec -10% en Ile-de-France, dont -8% à Paris, -9% en Petite Couronne et -12% en Grande Couronne, si la conjoncture économique et le moral des ménages ne se dégradent pas davantage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :