Payer moins d'impôts : des valeurs sûres

 |  | 263 mots
Lecture 1 min.
FCPI, FIP, Assurance-vie ont été épargnés jusque là par les réformes fiscales du gouvernement. Profitez en.

Dans la réforme récente, le gouvernement a laissé intouchés les FCPI et les FIP, deux véhicules de défiscalisation déjà plafonnés. Les fonds communs de placement dans l'innovation sont investis en titres de petites sociétés innovantes et en non-coté. L'objectif est de détenir les parts au minimum huit ans pour les accompagner jusqu'à leur entrée en Bourse.

Les investisseurs qui font le pari ? risqué ? d'acheter ces fonds peuvent déduire de leurs impôts 25 % de leur investissement, dans la limite de 12.000 euros investis chaque année. Les fonds d'investissement de proximité sont destinés à soutenir le développement local. Ces deux fonds bénéficient de la même réduction d'impôts, qui peut atteindre, en les cumulant, deux fois 6.000 euros pour un couple.
 

Autre piste : l'assurance-vie permet de percevoir des revenus défiscalisés (hormis 11 % de prélèvements sociaux). Après huit ans, lors d'un retrait, le contribuable bénéficie d'un abattement jusqu'à 4.600 euros sur les profits (9.200 pour un couple). La part correspondant aux primes versées n'est pas taxée. Au-?delà, celle qui correspond aux plus-values est imposée à seulement 7,5 %.
 

Autre possibilité de défiscalisation sans risque : un appartement loué nu, générant des revenus imposables, peut se transformer en capital sur un contrat d'assurance-vie... éliminant ainsi l'impôt sur les sommes perçues. Tout simplement en le vendant et en plaçant l'argent sur un contrat d'assurance vie de plus de 8 ans, pour pouvoir retirer jusqu'à 9.200 euros par an, sans impôt pour un couple.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :