Réduction d'impôts accrue pour l'investissement dans les petites entreprises en développement

 |   |  101  mots
L'Assemblée a adopté un amendement permettant d'élargir les réductions d'impôts pour l'investissement dans les PME d'un jeune âge et de petite taille.

Dans le cadre de la discussion actuelle sur la loi de finances rectificative pour 2008 à l'Assemblée nationale, l'amendement du député UMP de l'Indre, Nicolas Forrissier, a été adopté.

Il consiste à élargir le dispositif Madelin, qui remontait à 1994 et permettrait à un particulier de déduire de son impôt sur le revenu jusqu'à 25% de l'investissement effectué dans une petite entreprise.

Cet amendement consiste à étendre cette disposition aux entreprises en création ou en développement comptant moins de 50 salariés et moins de cinq ans d'existence. Il élargit aussi le montant de la somme consacrée qui pourra être multiplié par 2,5 fois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :