Les Bourses du Golfe dans le vert

Les Bourses du Golfe ont clôturé dimanche en hausse à l'exception de l'Arabie saoudite et du Koweït
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Alors que les marchés mondiaux sont soumis à de fortes turbulences, les marchés du Golfe ont clôturé en hausse. A noter toutefois que la Bourse saoudienne, la plus importante place du monde arabe, a chuté dimanche de 0,66% à 6.115,19 points. Il est vrai qu'elle avait pu progresser samedi de 1,93%. La bourse du Koweït a quant à elle terminé sur une baisse de 0,53%.

L'indice de Dubai Financial Market a lui progressé de 1% à 1.478,67 points après avoir gagné 0,21% jeudi, dernier jour ouvrable de la semaine aux Emirats arabes unis. principal bénéficiaire du mouvement haussier : le groupe immobilier Emaar Properties.

Du côté de l'émirat d'Abou Dhabi, la Bourse a très légèrement évolué de 0,46% à 2.600,48 points, porté en partie par le secteur immobilier, ce dernier progressant de 0,8%. Rappelons que jeudi, la place boursière avait fini la semaine en baisse de 0,57%.

Précisons qu'en vue de mettre en place sa stratégie visant à diversifier son économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, le gouvernement d'Abu Dhabi a prévu de débourser au minimum 167,5 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. La majeure partie de ce budget (51 %) a été affecté à des projets de construction.

La Bourse du Qatar a quant à elle achevé la journée sur une bien faible hausse de 0,11% (8.116,15 points) après avoir terminé jeudi dans le rouge (-0,25%). La Bourse d'Oman a gagné 0,97% dimanche à 5.479,18 après avoir vu rouge tout au long de la semaine qui vient de s'écouler.

SourceLe Blog Finance de Elisabeth Studer avec AFP, Reuters

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.