Campagne présidentielle : les petites phrases du jour

 |   |  707  mots
Marine Le Pen a qualifié Jean-Luc Mélenchon d'idiot triplement utile. Copyright Reuters
Marine Le Pen a qualifié Jean-Luc Mélenchon "d'idiot triplement utile". Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Avant de prendre un ou deux jours de repos pour le week-end pascal, les candidats ne se sont pas ménagés samedi 7 avril. François Hollande depuis la banlieue et Nicolas Sarkozy sur la Côte d'Azur ont échangé diatribes à distance tandis que Marine Le Pen a tapé sur tout le monde à Lyon.

A deux semaines du premier tour de l'élection présidentielle, les échanges à distance entre les candidats en campagne se font plus agressifs.

Il faut dire que les deux principaux candidats peinent à susciter une adhésion massive. Selon un sondage Ifop pour Sud Ouest Dimanche, 39% des personnes envisageant de voter pour François Hollande au second tour vont le faire pour que leur candidat soit élu. Alors que 61% le feraient pour empêcher Nicolas Sarkozy d'être réélu.

Et 42% des électeurs du président sortant souhaitent voter pour le réélire contre 58% qui désirent avant tout éviter qu'Hollande accède à l'Elysée.

François Hollande en banlieue annonce le changement

De Trappes  dans les Yvelines à Aulnay-sous Bois  en Seine-Saint-Denis, François Hollande a poursuivi son marathon en banlieue entamé vendredi à Vaux-en-Velin. Dans les quartiers, il y a "encore plus d'engagement, plus de passion et plus de volonté de changement" qu'ailleurs, a-t-il assuré.

"Je veux affirmer dans ces quartiers-là qu'un changement est non seulement à portée de main, mais qu'ensuite ce changement se traduira dans la vie quotidienne", a-t-il promis alors qu'au pied des barres d'immeubles ou dans des tables-ronde l'accueil a été chaleureux.

"Je ne sais pas où il va passer ses vacances de Pâques mais, en tous cas, je ne suis pas sûr que ce soit ici, à Aubervilliers"  a aussi déclaré François Hollande parlant de Nicolas Sarkozy qui passe le week-end au Cap Nègre dans la maison familiale de son épouse Carla.

La compagne de François Hollande, la journaliste Valérie Trierweiler, a par ailleurs donné une longue interview à Libération  dans laquelle elle le défend : "s'il semble réservé, c'est qu'il a une certaine retenue et une tenue que d'autres n'ont pas". Elle affirme qu'elle "continuera à travailler d'une façon ou d'une autre", si Hollande est élu. Et elle estime que François Hollande sera "un chef d'Etat digne et honnête".

Nicolas Sarkozy  dans le Var dénonce les risques du vote pour Marine Le Pen

A l'autre bout de la France, sur les terres du Front national, dans le Var Nicolas Sarkozy a dénoncé devant plusieurs milliers de partisans à Saint-Raphaël les risques d'un vote pour Marine Le Pen qui profiterait à son rival François Hollande et à la gauche, dont il a violemment dénoncé les "leçons de morale" sur l'immigration.

"Je veux parler à ceux de nos compatriotes qui se sont sentis si désemparés qu'à un moment donné, ils se sont dit, que la seule liberté qui leur restait c'(était) de dire non. Leur souffrance, je la comprends, mais le vote pour le Front national augmentera ses souffrances, il ne les résoudra pas", a dit le candidat-président.

Et de se lancer dans une violente diatribe contre "la gauche caviar qui adore "dire "je suis l'ennemie de la finance" mais qui aime la fréquentation et la conversation de clubs huppées" et contre "les Tartuffe qui donnent des leçons de morale". "Moi, je n'essaie pas de donner l'image d'une comédie de la vie politique, lui a répondu Hollande à Aubervilliers.

Carla Bruni Sarkozy a pour sa aprt fait sa première visite de campagne. Jusque-là, elle n'avait participé qu'à des meetings de son mari. Elle a joué les "guest star" lors d'une visite de l'hôpital de Fréjus. Photos avec les personnels et poignées de main. "On va souvent aux urgences parce qu'on sait pas quoi faire", a-t-elle fait remarquer au président qui déplorait que ce service soit souvent encombré par des cas bénins.

Marine Le Pen traite Mélenchon d'Idiot utile

  Mélenchon est "d'abord l'idiot utile de François Hollande puisqu'il permet de se défouler au premier tour mais il est aussi l'idiot utile de Nicolas Sarkozy puisqu'il affaiblit Hollande au premier tour permettant au au candidat UMP d'espérer créer une dynamique pour le second tour", a Marine Le Pen, en meeting à Lyon,

Elle a évoqué "le mythe du troisième homme" à savoir Jean-Luc Mélenchon qu'elle a traité "d'idiot utile" pour Hollande et Sarkozy, s'est définie comme la seule candidate "anti-système", et s'est insurgée contre "le fascisme doré" de la finance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/04/2012 à 13:04 :
Parce que Hollande, c'est quand, la dernière fois qu'il a passé ses vacances à Aubervilliers... se foutre de la gueule du monde, ça c'était tout récent !!
Si c'est pas démago...
Réponse de le 08/04/2012 à 13:18 :
Oui, et à Villetaneuse, c'est quand qu'il y a passé ses vacances, hein ? Lol
Réponse de le 08/04/2012 à 23:47 :
Et vous ??? puisque vous en parlez ...
a écrit le 08/04/2012 à 11:13 :
garder notre actuel président c'est ce qu'il y a de mieux. Avec Hollande ce sera vraiment la galère pour tous, il promet ce qu'il ne pourra pas tenir et alors son gouvernement .....
Réponse de le 08/04/2012 à 11:23 :
Il en est de même pour Sarkozy, sauf que l'on sait en ce qui le concerne comment il aura laissé la France.
a écrit le 08/04/2012 à 0:05 :
Hollande fait des promesses qu'il ne pourrait pas tenir mais il n'est pas encore elu : faut pas vendre la peau de l'ours avt de l'avoir tue
Réponse de le 08/04/2012 à 10:57 :
Il sera élu par défaut. Il n'y a pas de quoi s'en glorifier.
Réponse de le 08/04/2012 à 23:50 :
5% de chômeurs à la fin du quinquennat ... c'était pas une jolie promesse ??? Certains vont dire , le pôv il pouvait pas savoir qu'il y aurait la crise ... des crises il y en avait tous les 7 ou 8 ans et maintenant c'est tous les 3 ou 4 ans , compter depuis 2001 c'était pas si difficile ... ou alors en probabilité Sarko est carrément nul !!!!
a écrit le 07/04/2012 à 23:30 :
on s'en fiche de leurs querelles ! on attend simplement que les français virent le mégalomane assoiffé de pouvoirs .............
a écrit le 07/04/2012 à 21:33 :
Votez BAYROU, le seul qui a un programme clair !
Réponse de le 07/04/2012 à 21:55 :
Euh... Euh... Euh...
Réponse de le 08/04/2012 à 10:56 :
Oui, tellement clair qu'il en est transparent.
Réponse de le 08/04/2012 à 13:06 :
Je dirais: surtout le seul qui a un programme réaliste, qui ne promet pas un monde tout rose, avec plein de cadeaux qu'on sait pas qui va payer !!!
Alors oui, pour ceux qui ne croient plus au Père Noel ni aux solutions miracles mais au bon sens, alors oui, y a que Bayrou qui tient la route...
Réponse de le 08/04/2012 à 13:21 :
Euh, euh, euh...
Réponse de le 08/04/2012 à 18:41 :
Je suis et d'accord. Je vais aussi voter pour lui contre toute attente.
a écrit le 07/04/2012 à 20:43 :
Heu heu heu...!
a écrit le 07/04/2012 à 20:23 :
Pour Marine, hip, hip, hip...
Réponse de le 08/04/2012 à 0:06 :
oui oui la belle surprise
Réponse de le 08/04/2012 à 0:07 :
elle sera surement le prochain "président"
Réponse de le 08/04/2012 à 10:54 :
Une femme à la tête de la fonction suprême ? Oui, cela me plairait assez. Et finalement, quoiqu'on dise, une mère de famille ne pourra pas être plus mauvaise que celui actuellement en place.
Réponse de le 08/04/2012 à 13:09 :
T'as voté ségolène en 2007 ?!
Marine n'a AUCUNE chance au 2e tour, alors voter pour elle ne sert à rien (pas plus que mélanchon). Pour faire bouger les choses de manière efficace, il faut mettre Bayrou au 2e tour face à l'un des 2 autres, et là ni hollande ni sarko ne peut gagner ...! Il est LA, le vote utile !
Réponse de le 08/04/2012 à 13:24 :
Sauf que Bayrou n'a aucune chance dès le 1er tour. Comme dit plus haut, son programme est tellement transparent, qu'on en est à se demander : Qui c'est Bayrou ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :