La convertibilité du yuan va passer par Shanghai

Dès le 1er janvier prochain, il sera possible d'acheter des yuans dans la capitale économique du pays; Un nouvelle étape importante dans la libéralisation de l'économie chinoise qui a besoin de trouver de nouvelles sources de financement.

3 mn

Dès le 1er janvier prochain, il sera possible d'acheter des yuans à Shangaï (c) Reuters
Dès le 1er janvier prochain, il sera possible d'acheter des yuans à Shangaï (c) Reuters

C'est un pas en avant vers un peu plus de capitalisme que s'apprête à effectuer le gouvernement chinois. Selon les informations de l'AFP, Pékin aurait l'intention d'autoriser la convertibilité totale du yuan dans la future zone franche autour de Shanghai. Le prix de la monnaie chinoise serait alors fixé sur le marché. L'objectif de cette réforme sera d'attirer vers la région des capitaux étrangers et donc de nouvelles sources de financement pour les entreprises chinoises.

Une monnaie encore sous contrôle

Certes, aujourd'hui, la valeur du yuan, ou renminbi (« monnaie du peuple »), n'est plus fixée arbitrairement comme jadis face au dollar. La banque centrale chinoise continue néanmoins de donner un cours de référence face à un panier de neuf monnaies. Le yuan est ensuite autorisé à évoluer dans un couloir de plus ou moins 1 % par rapport à ce cours. Ceci donne un cours de change bien plus réaliste que lors de l'ancrage très strict vis-à-vis du dollar, avant 2005. Du reste, depuis, la mise en place de cette réforme, et malgré un retour entre 2008 et 2010 à un ancrage plus sévère, le yuan a gagné 25 % face au dollar. Néanmoins, les entraves à la libre circulation des capitaux, ainsi que les obstacles bureaucratiques, sont encore nombreux, malgré certaines évolutions récentes.

Shanghai, zone expérimentale

L'expérience qui s'ouvrira le 1er janvier prochain à Shanghai visera donc à faire disparaître tous ces obstacles dans cette zone de libre échange qui comportera la capitale économique du pays ainsi que la ville voisine de Pudong . L'idée du gouvernement chinois est de mener une expérience qui pourrait être élargie, mais aussi de faire de cette zone un « poumon » pour le reste de l'économie chinoise en offrant des sources de financement diversifiées.

Les tensions récentes sur le marché interbancaire chinois, qui en juillet, ont contraint les autorités monétaires à intervenir massivement, ont montré que le système financier n'était visiblement pas encore à la hauteur de la deuxième économie du monde. L'expérience de Shanghai devra montrer si la libre-circulation des capitaux permet de donner aux entreprises des sources de financement complémentaires plus sûres. Beaucoup d'économistes estiment que cette ouverture devrait jouer un rôle favorable sur la libéralisation plus globale de l'économie chinoise.

>> Lire aussi : Menace de credit crunch en Chine

Atteinte à la suprématie du dollar ?

Pour le moment, cette expérience sera limitée. Mais si cette libre convertibilité venait à être élargie à toute la Chine, ce serait une révolution pour l'ensemble de l'économie mondiale car le yuan deviendrait, de par le poids de la Chine dans le commerce mondiale et de par les importantes réserves de devises du pays (3.500 milliards de dollars environ), un acteur important du marché des changes. Le dollar pourrait non pas encore être détrôné, mais sa suprématie comme monnaie de réserve et d'échange pourrait en être ébréchée.

>> Lire aussi : Comment la Chine entend internationaliser le yuan ?

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.