Les ventes reculent, McDonald's change de patron

 |   |  330  mots
Après des mois de pression, le groupe américain McDonald's, numéro un mondial du fast-food, a finalement changé de patron mercredi dans l'espoir de relancer des ventes en panne sèche.
Après des mois de pression, le groupe américain McDonald's, numéro un mondial du fast-food, a finalement changé de patron mercredi dans l'espoir de relancer des ventes en panne sèche. (Crédits : Reuters)
Le numéro un mondial du fast-food McDonald's a annoncé le départ inattendu de son patron Don Thompson après une année 2014 noire. Il sera remplacé à partir du 1er mars par Steve Easterbrook qui était jusque-là premier vice-président en charge de la marque.

Après le fabricant de jouets américain Mattel, c'est au tour de McDonald's de mettre son patron à la porte. Après une année 2014 marquée par un recul des ventes, la chaîne de fast-food a annoncé, mercredi 28 janvier, le départ inattendu de son patron Don Thompson. Premier Noir à ce poste, il quittera ses fonctions de directeur général et de président du conseil d'administration "après 25 ans au service de l'entreprise", a indiqué le groupe dans un communiqué. Il avait notamment pris les rênes du groupe en juillet 2012 après avoir dirigé les activités américaines.

Ce dernier sera remplacé à partir du 1er mars par Steve Easterbrook, qui était jusque-là premier vice-président en charge de la marque McDonald's. Cité dans un communiqué, Don Thompson a déclaré :

"C'est dur de quitter la "McFamily" mais il y a un temps et une saison pour tout. Je suis certain qu'en confiant les rênes à Steve (Easterbrook) nous continuerons à faire progresser le groupe et la marque".

Mis à mal par une concurrence multiforme

Ce départ n'est pas vraiment une surprise puisque la chaîne de restauration accumule depuis des années les mauvaises performances. Ses ventes ont reculé en 2014, ce qui s'est traduit par des bénéfices en baisse de 15% et un recul du chiffre d'affaires de 2,3%. Fondée en 1955 par Ray Kroc, McDonald's a également payé la rude concurrence de ses rivaux aux Etats-Unis, mais aussi des problèmes d'ordre sanitaire en Asie ou encore certains facteurs géopolitiques. A titre d'exemple : la fréquentation de ses restaurants a diminué de 3,6% à travers le globe l'an dernier.

Alors que des rumeurs annoncent l'arrivée dans son capital de l'investisseur activiste Bill Ackman selon l'AFP, McDonald's a notamment décidé de freiner l'ouverture de nouveaux restaurants pour mieux se concentrer sur sa relance. Suite à cette annonce, le titre bondissait de 3,17% à Wall Street dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2015 à 10:03 :
Si les américains mangent moins au McDo, peut-ête que leur fast-food trop gras, trop sucré commencent à lasser. En France, c'est meilleur
a écrit le 30/01/2015 à 7:49 :
Si Hollande était américain, il serait viré depuis Juin 2012 !
a écrit le 29/01/2015 à 16:41 :
Quelle comparaison entre la poupée barbie et le mac do? 2 licenciements (limogeages) pour baisse du CA et du résultat! la poupée byebye ça se recycle dans les familles par contre le macdo?? Ah oui de plus en plus mauvais ou enfin toujours le même goût pour celles et ceux à qui il en reste un peu! L'arrivée dans son capital de l'investisseur activiste Bill Ackman va réduire les portions servies et hop le résultat sera là. Pas de souci
a écrit le 29/01/2015 à 11:40 :
En même temps il s'en vend encore 10 fois trop, il faut abandonner définitivement cette malbouffe aux américains et parce que l'Amérique a exporté trop longtemps ce mauvais modèle.
a écrit le 29/01/2015 à 10:45 :
Va-t-il changer de nom, à l'occasion ? -Le-resto de-Johnny-Hallyday -
a écrit le 29/01/2015 à 9:04 :
Chez MacDo, rien n'est bon, en plus c'est mauvais pour la santé.
Entre un big mac/ un coca chez Ronald et un sandwich/jambon/un verre de vin dans un troquet sympa, y a pas photo. Faut vraiment être c..s pour aller donner son pognon aux américains, s'empoisonner et même pas se faire plaisir.
Réponse de le 29/01/2015 à 10:11 :
Tu vois demain j'invite ma femme à déjeuner dans un 3 étoiles - 5 toques parisien. C'est très bon (on a déjà fait 4 des *** étoiles parisiens, cela sera le 5em). Et bien j'adore McDo, et je trouve cela délicieux. Bien sûr c'est de "la mal-bouffe" et alors? Mais est-ce vraiment pire que 95% des restos français qui servent de la bouffe de m.... congelés de chez Metro? A Paris (et pas seulement), même les pizzas achètent de la pâte industrielle...
Réponse de le 29/01/2015 à 11:42 :
@VALBEL 89 Ca fait longtemps que je ne mets pas un centime chez MacDO, une fois en 40 ans, je crois.
Réponse de le 31/01/2015 à 15:59 :
je suis d accord avec toto la mal bouffe de mcdo vient des memes grossistes qui fournissent 80% des restaurants francais. manger americains ou francais c'est la meme chose. MANGER LOCAL ET FRAIS c'est la seulé bonne alternative
a écrit le 29/01/2015 à 8:43 :
je ne parle pas aux bornes electoniques

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :