Quelque 80.000 chômeurs supplémentaires en France en février

Le nombre de chômeurs a augmenté de 80.800 en février, selon le ministère de l'Emploi, après le record de nouvelles inscriptions au chômage de 90.200 en janvier.

2 mn

Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité) a crû en février de 79.900 en métropole à 2,38 millions, le chiffre d'inscrits atteignant 3,4 millions (80.800 en plus) en comptant ceux exerçant une activité réduite, a annoncé ce mercredi le ministère de l'Emploi.

Près d'un tiers des personnes inscrites à Pôle emploi (1,01 million fin février) exercent une activité réduite pour garder un pied dans le monde du travail. Il s'agit d'emplois peu ou pas qualifiés et précaires. Les données sur les demandeurs d'emploi sont présentées en cinq nouvelles catégories statistiques (A, B, C, D, E), qui remplacent les huit anciennes catégories (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8) sans recouvrir les mêmes réalités.

Le nombre d'inscrits en catégorie A a progressé de 3,5% en février par rapport à janvier et de 19% sur un an pour atteindre 2,38 millions. La catégorie A regroupe les demandeurs d'emploi à la recherche d'un emploi, quel que soit le contrat de travail, et n'ayant pas travaillé dans le mois. En incluant ceux exerçant une activité réduite (catégories B et C), au total 3,4 millions de Français (3,6 millions avec les départements d'outre-mer) étaient inscrits à Pôle Emploi fin février et tenus de faire des "actes positifs de recherche d'emploi", soit une hausse de 2,4% (+80.800) sur un mois et de 10,4% sur un an.

La hausse des inscriptions a été plus marquée en février pour les hommes (3,2% sur un mois en catégories A, B, C) que pour les femmes (1,7%) en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables. Pour les jeunes, l'augmentation a été nettement plus forte que pour les autres tranches d'âge (3,9% sur un mois en catégories A, B, C à 579.200, 21,6% sur un an).

En janvier, le nombre de chômeurs a augmenté de 90.200, un chiffre record, en hausse de 4,3%, pour le nombre de chômeurs de catégorie 1, c'est-à-dire des personnes à la recherche d'un emploi à temps plein et à durée indéterminée ayant travaillé au plus 78 heures dans le mois

En décembre, il avait déjà augmenté de 45.800 nouveaux inscrits à Pôle Emploi (et 215.000 sur la totalité de 2008, un plus haut depuis 1993) portant le total de demandeurs d'emplois à 2,1 millions.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Lorsque des millions de personnes sont frappées par le chômage, est-il normal que des patrons se paient démesurément sur leur entreprise, que se développent (ou dérapent) chez eux cet appât du gain ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
continuez a faire grève vous allez donner de la sécurité aux patrons !!!!!!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les places financières et entreprises affirment ne pas pouvoir fonctionner sans latitude dans le système de compensation salariale des hauts salaires. Mais les salariés de base doivent accepter de nombreuses concessions qui baissent leurs rémunératio...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le 18 février 2009, Nicolas Sarkozy a souhaité « que les dirigeants mandataires sociaux, dont l entreprise met en oeuvre un plan social d ampleur ou recourt massivement au chômage partiel, renoncent à la part variable de leurs rémunérations. » ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le 25 septembre 2008 à Toulon, dans son discours- Nicolas SARKOZY : " Au fond, c'est une certaine idée de la mondialisation qui s achève, avec la FIN DU CAPITALISME FINANCIER qui avait imposé sa logique à toute l'économie." "L'économie de marché, c'e...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Mr Sarkozy ainsi que les gens de son gouvernement vont également montrer l'exemple en temps de crise ? en divisant leur salaire par deux ? Car moi se que je vois, c'est que l'on augmente pas le SMIC d'un centime,alors que tout augmente. Et si o...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Notre président se fou royalement des chômeurs,des smicards et autres revenus socials. Hier se qui c'est passé à Saint-Quentin est inadmissible ,pas digne d'un Président,en effet hier Mr Sarkozy à organisé un meeting pour parler "aux siens" symp...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ben ouais, y'en a toujours que pour les même, je bosse pour une banque qui nous propose royalement un abondement de 60%.... sur notre PEE qui a fondu de 60%!!! par contre, en mesure generale, rien a faire, veulent pas lâcher du cash alors que le gran...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
1 000 000 de chomeurs en PLUS A VENIR DANS LES 12 MOIS car les conséquences de l'escroquerie financière mondiale va DETRUIRE LES TPE et les PME FRANCAISE - ces DESTRUCTIONS vont se faire EN SILENCE ! ! ! c'est le CUMUL qui va devenir ENORME et qui la...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
A celles et ceux qui croient que notre président se fout d'eux je pense qu'il est aisé de critiquer ceux qui osent quelques choses, car il est facil de dire le gouvernement ceci le président cela, mais vous concretement qu'avez vous fait pour que cel...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
deplacez vous DANS vos villes, DANS les permanences des PARLEMENTAIRES ENDORMIS et REPUS, ILS vous DOIVENT DE s'expliquer devant leurs concitoyens - NOS Députés et Sénateurs, IL FAUT LEUR RAPPELER très énergiquement quels sont LEURS DEVOIRS DE DEFEN...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Petite réponse a decu_44, je ne sais pas si hier Le président s'est adressé aux siens, mais en tout cas il fait salle comble, ce qui est loin d'etre le cas des autres partis et surtout du PS, qui rempli des salles de vide, il suffit de voir ce qu'a f...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
90 000 en janvier + 80 000 en février = 170 000 demandeurs d?emplois en plus sur 2 mois ? là même le monarque me suit?soit un rythme annuel supérieur au million? Vous allez me traiter de pessimiste mais je vois trop de PME actuellement aux carnets ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
MONSTRE DESASTRE INDUSTRIEL EN COURS - Heuliez 1 000 à 2 000 emplois ( avec les sous traitants extérieurs ) cela se voit et on en parle - PROBLEME : 10 000 à 15 000 PME QUI DOIVENT SUPPRIMER ENTRE 2 ET 50 SALARIES, c'est TELLEMENT PLUS GRAVISSIME mai...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Quelques mesures simples pour redonner du soufle à l'économie à couts 0 pour l'état : - Abaissement des taux d'emprunt des banques à taux BCE + 1 % soit entre 2 et 2.5%. - Renégociation des emprunt existant sans pénalité à ces taux là. --> Que...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Voilà le danger terrible qui nous guettait suite à l'explosion des bulles spéculatives.Ce n'est que le début,car ces bulles sont bâties sur du vent.Les personnes qui savent sont peu nombreuses et ne disent rien sur la réalité de la conjoncture.L'effo...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Oui je sais, tout le monde va dire que mon commentaire est à côté de la plaque, qu'il est loin de la réalité et etc... Pour tous ceux qui tombent (comme des mouches) au chômage : ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Formez vous, blindez vous e...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Depuis les années 75, je n'entends parler que de chômage, plans sociaux, usines en lutte... Il faudrait rappeler que les entreprises ont embauché depuis 30 ans et que la population laborieuse est largement plus importante qu'à l'époque.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les dirigeants politiques et économiques de la planète sont les grands responsable de la situation économique actuelle. Ce sont de grands naïfs qui ont cru en une croissance exponentielle, qui ont cru en l'usine du monde, la Chine avec une croissance...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ne t'inquiète pas petit peuple de France !!! Le Chevalier Devedjan sur son fidèle destrier s'en va "pourfendre" la bête hideuse du chômage. Décidément, quand on voit le monceau de c..... que débitent ces imbéciles de politiciens, on est en droit de s...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La raison que la bourse reprend de la couleur,patience le chomage baissera.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Créer 1.6 millions d'emplois CDI en 2 ans malgré la crise est possible ! En généralisant la semaine de 4 jours à la carte, expérimentée depuis 15 ans sur 400 PME/TPE (Mamie Nova, Fleury Michon, Télérama...) sans ruiner l'état ni augmenter les charge...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Créer 1.6 millions d'emplois CDI en 2 ans malgré la crise est possible ! En généralisant la semaine de 4 jours à la carte, expérimentée depuis 15 ans sur 400 PME/TPE (Mamie Nova, Fleury Michon, Télérama...) sans ruiner l'état ni augmenter les charge...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.